Pour la toute première fois depuis leur annonce de courir en MotoGP dès 2017, KTM a enfin pu se mesurer aux autres constructeurs.

C’est dans le cadre des essais privés du circuit du Red Bull Ring en Autriche que Mika Kallio et Tom Luthi font rouler la KTM RC16. Pour leurs débuts, les chronos signés sont plus que respectables et c’est de bonne augure pour la suite.

Mika Kallio : « Je pense que tout le monde peut être vraiment satisfaits d’être ici, parmi les autres. Au final, nos temps sont plutôt bons. Nous avons essayé de suivre les autres, de voir comment la moto se comportait et les endroits où on perdait du temps comparé à eux. Pointer à deux secondes des meilleurs est un bon point pour le moment. Nous avons encore du travail avant notre course de Valence. »

Avec ce que Mika Kallio a confié à nos confrères, cela confirme la participation du Finlandais lors du dernier Grand Prix MotoGP de la saison avec KTM à Valencia.  KTM n’est pas le premier constructeur à aligner une wild-card à Valence avant son retour officiel en compétition. Suzuki avait en effet procédé de la même façon en 2014.