Au terme des deux premières courses de la saison Raul Romero, patron du team Reale Avintia Racing, tire un bilan positif pour ces deux pilotes.

Il semblerait que vous utilisez un bloqueur de publicités.
Aidez-nous à faire évoluer le site en le désactivant. Merci pour votre aide !

Au micro de nos confrères Motogp.com, le patron du team Reale Avintia Racing, Raul Romera sait montrait satisfait de ces nouvelles recrues suite aux deux premières épreuves de la saison.


Après avoir réalisé son meilleur résultat grâce à sa 7ème place à Termas de Rio Hondo, Tito Rabat constitue les plus gros espoirs de Romero. « J’ai cru en lui dès le premier jour et c’est pour cette raison que je l’ai choisi. C’est la troisième fois qu’il revient au sein de notre équipe et à chaque fois il nous offre de beaux résultats. C’est un pilote qui marche beaucoup à l’ambiance. Il semble plus à l’aise car il règne une ambiance familiale. »

Le patron du team poursuit « Quand il a débarqué en Moto Gp, je voulais qu’il vienne avec moi, mais il était lié à une autre équipe. Il pensait que la meilleure moto était la Honda parce qu’il était focalisé sur Marc. Ce n’est pas faute de lui avoir dit qu’il n’aurait pas la même moto que les deux officiels, que son style correspondait davantage à la Ducati. Il a mis du temps à le comprendre ! Avec Tito, notre objectif est de faire quelques podiums et de terminer au sein du top 10 en fin de saison. »

Après 8 saisons en Moto2, Xavier Simeon a franchi le cap vers la MotoGP.  Romero croit au Belge. « Je suis content du début de saison de Xavier. Pour sa deuxième course, il se battait déjà pour la 16e place. Il ne faut pas oublier que c’est un rookie Il s’améliore à chacune de ses sorties en piste. Il n’a pas eu de grosses chutes et on sait à quel point la catégorie est très relevée. Ils se tiennent tous en de deux secondes. Celui qui dit qu’il ne s’adapte pas au MotoGP, qu’il en pilote une ! »

En fin de saison, le contrat moteur du Reale Avintia Racing arrive à son terme. Mais pour le directeur d’équipe l’objectif est clair : « nos pilotes ont l’air de plutôt bien se débrouiller, alors mieux vaut ne toucher à rien. Je peux vous dire que nous allons poursuivre avec Ducati l’année qui arrive. Mon idée est d’essayer de trouver un plus gros budget avec les sponsors pour obtenir une Ducati 2019 la saison prochaine. »

Les pilotes du team Reale Avintia Racing reprendront la piste à partir du 20 mars sur le Red Bull Grand Prix of The Americas