Lewis Hamilton a prouvé n’avoir gardé aucune séquelle de sa sortie de piste aux essais libres de vendredi en remportant la victoire au terme du Grand Prix de Hongrie, la première sur le Hungaroring pour Mercedes depuis l’introduction des moteurs hybrides en 2014.

S’élançant de la première ligne, le Britannique s’est montré le plus prompt à l’extinction des feux en ravissant le commandement à Nico Rosberg dés l’entame du premier virage. Profitant également d’un bel envol, Daniel Ricciardo s’infiltrait à la corde avant de s’incliner quelques mètres plus loin devant la seconde Mercedes.

Une fois devant, les Flèches d’Argent ont patiemment géré leur effort, Hamilton ne cédant la tête qu’au moment de son premier passage au stand. Bien que calqué sur une stratégie similaire à deux ravitaillements, Rosberg devait s’incliner au terme des septante tours de course, non sans avoir mis la pression sur son équipier à moins de dix boucles de l’arrivée.

Troisième sous le drapeau, Daniel Ricciardo peut sourire de toutes ses dents blanches, lui qui n’est plus monté sur un podium depuis sa victoire perdue de Monaco, en mai dernier.

Sebastian Vettel a dû se contenter de la quatrième place devant la seconde Red Bull de Max Verstappen et la Ferrari de Kimi Räikkönen, engagés dans un mano à mano musclé à quinze tours du drapeau à damiers, durant lequel un Iceman bouillonnant failli laisser son aileron avant sur les échappements du jeune Hollandais.

Fernando Alonso, déjà en verve lors de la journée de vendredi, a confirmé les progrès envisagés de sa McLaren-Honda en ralliant l’arrivée en sixième position. Jenson Button, à l’inverse, a dû se retirer suite à des soucis mécaniques à bord de sa MP4/31. Une première alerte tôt dans l’épreuve l’avait déjà contraint à lever le pied, écopant même d’un drive-through de la part des commissaires pour une consigne non-autorisée transmise à la radio.

Carlos Sainz, Valtteri Bottas et Nico Hulkenberg complètent le top 10 de ce Grand Prix de Hongrie, remporté pour la cinquième fois de sa carrière par Lewis Hamilton.

Au classement mondial, le champion en titre a pris pour la première fois cette saison la tête des hostilités pour six points de mieux sur Nico Rosberg. Tous deux comptent désormais cinq succès depuis l’entame de la compétition à Melbourne.

Prochain rendez-vous de la Formule 1 dans moins d’une semaine avec le Grand Prix d’Allemagne, disputé sur le tracé d’Hockenheim, ultime étape avant la trêve estivale.

Classification du Grand Prix de Hongrie (11/21, 70 tours) :

Capture d’écran 2016-07-24 à 16.47.44 Capture d’écran 2016-07-24 à 16.47.55