WRC

Résumé de journée / Rallye de Finlande

Kris Meeke solide leader

Le Rallye de Finlande est une légende à lui tout seul, terrain de chasse privilégié des pilotes nordiques depuis toujours mais dont la suprématie a commencé à s'étioler sérieusement ces dernières années avec les victoires de Sébastien Loeb et Ogier. Latvala, le régional de l'étape, reste sur deux succès consécutifs et vise un hat-trick finlandais.

Mais c’était sans compter avec Kris Meeke au volant de sa Citroën DS3 WRC préparée par PH Sport. Le Nord Irlandais, dont l’activité principale cette saison consiste au développement de la nouvelle arme de Citroën en rallye mondial, dispose d’un programme partiel en 2016. L’avantage pour lui est de pouvoir rester dans le rythme de la compétition, de rouler sans pression mais surtout il bénéficie à chaque fois d’une position de départ plus que confortable.

Meeke en a déjà profité au Mexique en accrochant la victoire. Il est bien parti pour réitérer sa performance en Finlande ce week-end. A la mi-journée, le pilote Citroën conforte son avance pour porter son avantage à 36.4 secondes devant un Latvala impuissant mais qui tente pourtant tout ce qu’il peut pour refaire son retard, au risque de perdre gros comme ce fut le cas hier en heurtant une bordure et en crevant à l’arrière gauche. Cette petite mésaventure ne lui fait perdre « que » 15 secondes.

Articles similaires

La grosse surprise du week-end vient de l’autre Polo R WRC, celle frappée du numéro 1. Le champion du monde a commis une erreur et a planté sa voiture dans un fossé, 16 minutes de perdues et tout espoir de marquer le moindre point (hors Power Stage) également.

Thierry Neuville, Craig Breen et Andreas Mikkelsen ont passé leur après-midi de vendredi à se battre pour la troisième marche du podium. Et c’est le Belge qui a terminé la journée sur le podium provisoire. Mais ce matin, les concurrents ont affronté la mythique spéciale d’Ouninpohja et ses 33 kilomètres de bosses, sauts et courbes rapides destinées aux gros coeurs ! Kris Meeke l’a dompté en signant le scratch là où Neuville perd du temps à cause d’un défaut de sensations dans l’auto. Neuville chute alors à la cinquième place et perd 30 secondes. Notons également la sortie de Eric Camilli et le gros crash de Lorenzo Bertelli provocant l’interruption de la spéciale. Les deux pilotes sont ok mais sont quand même passés par l’hôpital pour un check up.

Andreas Mikkelsen perd également gros en chutant à la septième position. Craig Breen se retrouve seul sur le podium mais il voit néanmoins Thierry Neuville (4e) et Hayden Paddon (5e) qui n’ont « plus que » 10 secondes de retard. Meeke et Latvala s’observent et vont tout faire pour provoquer la faute chez l’autre. “Après Ouninpohja, il n’y avait aucun intérêt à prendre de gros risques sur la spéciale suivante”, résumait le Finlandait. “Le balayage est tel que je n’avais aucune chance de défier Kris au premier passage. Peut-être le pourrais-je sur la répétition, mais d’ici-là, son avance pourrait être trop grande.”

Les pilotes vont maintenant se préparer à attaquer le deuxième passage dans Ouninpohja et la boucle de l’après-midi. Le départ est prévu pour 14h48 (13h48 CET).

Mikkelsen et Tanak étaient pourtant dans le même dixièmes de secondes en début d’épreuve…

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page