Blancpain Endurance SeriesBlancpain Sprint Series

Actualité / null

SRO lève le voile sur son programme 2017 – 2018

Ce vendredi, SRO, par la voix de son fondateur Stéphane Ratel, a profité de l'accalmie précédant la Super Pole des Total 24 heures de Spa pour dévoiler les grandes lignes de son programme pour les saisons 2017/2018. Passage en revue d'un avenir qui s'annonce sous les meilleurs auspices.

Un calendrier Blancpain GT Series dans la continuité

Pas de grosses surprises du côté du championnat Blancpain, dont le calendrier conserve ses rendez-vous traditionnels. Les deux seuls changements concernent d’une part, la finale de l’Endurance Cup, qui se déroulera à la fin du mois de septembre à Barcelone, sur le circuit de Catalogne, et d’autre part, la dernière course de la Sprint Cup, prévue sur le tracé du Nürburgring.

En Sprint, la quatrième manche du calendrier doit encore être confirmée entre l’Autriche, au Red Bull Ring, et la Hongrie, sur le Hungaroring. Zandvoort devrait également faire son retour en cours de saison.

Endurance Cup :

Monza : 22/23 Avril
Silverstone : 13/14 Mai
Paul Ricard (1000 km) : 24/25 Juin
Test Day Spa : 4 Juillet
Spa-Francorchamps : 27/30 Juillet
Barcelone :  30 Septembre/1er Octobre

Sprint Cup :

Misano 1/2 Avril
Brands Hatch : 6/7 Mai
Zandvoort : À confirmer
Autriche ou Hongrie : À confirmer
Nürburgring : 16/17 Septembre

Des championnats GT4 en route pour 2017/2018

Conséquence du scandale à la FFSA d’il y a quelques semaines*, SRO a décidé de reprendre les choses en main pour 2017 avec le lancement de deux championnats GT4 au niveau européen. D’un côté, la compétition dite « du Nord » (Northern Cup) rassemblera les pays anglo-saxons qui disposent déjà d’une importante communauté GT4.

De l’autre, le championnat « du Sud » se fera en collaboration avec la FFSA et se déroulera en France et en Espagne. Pour cette nouvelle formule du GT Tour, les circuits français seront mis à l’honneur avec un calendrier comprenant Nogaro, Pau, Dijon, Magny-Cours, Barcelone et le Paul Ricard. De quoi ravir les fans français et se rassurer sur la décision de SRO d’opter pour des circuits trop souvent délaissés par les compétitions nationales et internationales.

Une troisième variante du GT4 pourrait voir le jour à l’horizon 2018 en Europe de l’Est, avec l’Italie en supplément. Un projet dont la mise sur pied dépendra avant-tout du succès rencontré par les championnats Sud et Nord, un objectif pour lequel Stéphane Ratel se montre confiant.

« L’idée a tout de suite été de faire une compétition GT4 car on sait que les constructeurs sont nombreux et que les coûts des voitures n’ont rien à voir avec les GT3 » déclare le fondateur de SRO.

*Pour rappel, le groupe ORECA, promoteur en 2016 du GT Tour avec la FFSA, a pris la décision d’annuler la seconde moitié des Championnats de France FFSA GT et Prototypes, faute d’un nombre suffisant de concurrents. Un problème de gestion à l’origine de l’arrivée de SRO pour restaurer ces deux compétitions. 

Un Intercontinental GT Challenge en pleine expansion

De trois manches en 2016, l’Intercontinental GT Challenge passera à quatre en 2017. Au programme ; des courses dites « classiques » comme les 12 heures de Bathurst, les 24 heures de Spa mais également les 12 heures de Sepang au succès florissant sous la bannière SRO. Une grande nouveauté tout de même ; la tenue d’une manche aux États-Unis avec les 8 heures du Mazda Raceway Laguna Seca !

À terme, l’objectif de Stéphane Ratel est de mettre en place une épreuve sur chacun des cinq continents, avec en ligne de mire l’Afrique du Sud et un retour des 9 heures de Kyalami. Affaire à suivre…

Dites bonjour aux « Blancpain GT Asia Series »

Depuis plusieurs années, Stéphane Ratel a acquis la réputation de tenter constamment de nouvelles choses, non sans y avoir bien réfléchi au préalable. Rien d’étonnant dés lors à ce que les Blancpain GT Series s’attaquent la saison prochaine à l’Asie, dont la Chine et le Japon constituent des marchés en pleine expansion.

Cette nouvelle Cup passera par le Japon, avec Fuji et Suzuka, la Chine, avec Shangai, la Thailande, avec Buriram, et enfin la Malaisie, avec deux épreuves à Sepang dont les fameuses 12h, qui font partie du challenge mondial de SRO.

Créés dans le but de combiner à la fois pilotes professionnels et amateurs, les meetings des Blancpain GT Asia Series s’étaleront sur trois jours avec deux manches accueillant des montures du GT3 et du GT4.

Des Blancpain GT Series au succès croissant, la relance du GT4 en Europe, le regard tourné vers le monde… pas de doutes, SRO a le vent en poupe !

Toute l’actualité et les résultats des Total 24 Heures de Spa en un clic ! 

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page