Blancpain Endurance Series

Résumé de course / 24 Heures de Spa-Francorchamps

H+18 : la BMW Rowe #99 récupère la tête, Bentley trébuche mais tient bon

Ouf, le plus dur est passé ! Au sortir d'une nuit des 24 heures menée tambour battant (sans lien aucun avec le concert tenu au même moment dans le village), le sprint continue avec la BMW #99 de retour en tête aux mains de Maxime Martin. Derrière, l'opposition joue ses cartes avec Bentley, Audi, Mercedes pour des places d'honneur encore loin d'être attribuées !

La longue histoire des 24 heures a souvent souri à ceux qui franchissent le cap de la nuit. Alors que le soleil se lève timidement sur la vallée de l’Eau Rouge, l’Audi Phoenix #6 conserve le leadership de l’épreuve devant la BMW Rowe #99, distancée d’à peine 22 secondes.

Peu avant huit heures, nouvelle et brève Full Course Yellow provoquée par la sortie de piste de la Ferrari 488 GT3 #55 du AT Racing au double-gauche du Pouhon.

On souffle le chaud et le froid du côté de Bentley. La #7, neuvième en début de matinée, est immobilisée de longues minutes au stand pour un ennui mécanique qui va la faire plonger au classement.

De son côté, la #8 s’accroche au podium sans rencontrer son lot de mésaventures, comme lors du ravitaillement de Wolfgang Reip. Arrivé au terme de son relais, le bruxellois pense passer la main à Maxime Soulet lorsqu’une obstruction à l’entrée de la pitlane l’oblige à couvrir un tour supplémentaire. Une hésitation qui n’échappe pas à la direction de course qui sanctionne la Bentley d’un drive-through pour non-respect du temps maximum imposé lors d’un relais.

Cravachant sans relâche pour rattraper leur retard du début de course, les Mercedes #57 (Black Falcon, 5e) et #86 (HTP, 8e), poursuivent leur effort tout en demeurant à distance du groupe de tête.

Les pénalités s’accumulent, le plus souvent pour non-respect des limitations de la piste.

Peu avant neuf heures, une fine pluie fait son apparition sur le tracé spadois. Peu soutenue et brève, elle n’occasionnera que quelques sueurs froides dans les stands dont la plupart avaient sorti les pneus pluie par précaution.

A plus de six heures du drapeau à damiers, les écarts se réduisent autant que les esprits s’échauffent, à l’image des Mercedes #00 et #84 du HTP Motorsport qui s’accrochent sans crier gare au passage du raidillon. Jazeman Jaafar, au volant de la #84, tape le mur par l’arrière mais parvient à repartir, non sans avoir causé des frayeurs aux concurrents qui déboulaient au sommet de la côte. Une passe d’armes classée sans suite par les commissaires.

Après 18 heures d’une course effrénée, la BMW Rowe #99 a récupéré son dû aux mains de Maxime Martin. Dans le même tour (à peine plus de dix secondes), la Bentley M-Sport #8 d’Andy Soucek s’accroche devant deux Audi, la #6 Phoenix précédant toujours la #28 WRT. Mais gare aux Mercedes, avec trois représentantes dans le top 10 !

Suivez la course en live streaming.

Classification à 10h30 :

Pro :

(1er) BMW ROWE #99

(2e) Bentley M-Sport #8

(3e) Audi Phoenix #6

Pro-Am : 

(16e) Porsche IMSA Performance #76

(17e) Audi ISR #74

(21e) Lamborghini Bardwell Motorsport #666

Am : 

(31e) Ferrari AF Corse #51

(34e) Ferrari Kessel Racing #888

(43e) Ferrari Rinaldi #333

Toute l’actualité et les résultats des Total 24 Heures de Spa en un clic ! 

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page