Formule 1

Actualité / null

Chris Amon est décédé

Considéré comme l'un des meilleurs pilotes de Formule 1 de son temps, Chris Amon n'a pourtant jamais remporté de Grand Prix, malgré 108 tentatives étalées sur deux décennies. Plus heureux en endurance, apprécié de ses pairs comme du public, il est de ceux dont l'empreinte laissée sur le sport dépasse largement le simple cadre du palmarès.

Chris Amon est décédé ce mercredi matin dans un hôpital de Nouvelle-Zélande, son pays natal. Il était âgé de 73 ans.

Sa famille a annoncé publiquement dans un communiqué le départ de celui qui fut pilote de Grand Prix de 1963 à 1976, disputant 108 épreuves pour le compte d’écuries prestigieuses comme Matra, Brabham ou la Scuderia Ferrari.

Articles similaires

Une longue carrière mais étonnamment dépourvue de la moindre victoire en championnat du monde, malgré 11 podiums. Une anomalie de l’histoire pour beaucoup, à l’image d’autres perdants magnifiques comme Stirling Moss ou Gilles Villeneuve, au vu du coup de volant redoutable dont Chris était pourvu.

Peu verni en monoplace, c’est aux 24 heures du Mans que le « kiwi » signa son succès le plus retentissant lorsque lui et son compatriote Bruce McLaren imposèrent en 1966 l’imposante Ford GT40 MK II au nez et à la barbe des voitures rouges d’Enzo Ferrari (voir ci-dessous).

© DR
© DR

Un triomphe dans la Sarthe qu’Amon commentait encore récemment à l’occasion des festivités du cinquantenaire de cette victoire ; « On a dit que j’avais été un pilote de F1 malchanceux car j’aurais dû gagner beaucoup de courses, mais le fait est que beaucoup de mes contemporains se sont tués en F1, alors je crois que je suis chanceux d’être toujours làIl ne fait aucun doute que gagner Le Mans avec Ford était un moment particulier dans ma carrière. »

En 1976, il tourne le dos d’abord à la Formule 1, puis un an plus tard au sport automobile pour se retirer dans sa Nouvelle-Zélande natale.

« Chris Amon était largement considéré sur le plan international, non seulement comme le meilleur pilote n’ayant jamais remporté un Grand Prix de Formule 1, mais aussi comme l’un des meilleurs pilotes n’ayant jamais été sacré Champion du monde », peut-on également lire dans le communiqué familial.

« Chris s’est battu contre le cancer ces dernières années mais a conservé un intérêt particulier pour la Formule 1 – et son large éventail de sujets favoris – ainsi qu’un merveilleux sens de l’humour avec son rire si communicatif. »

La rédaction d’Actu-Moteurs souhaite adresser ses sincères condoléances à la famille et aux proches de Chris Amon, un grand monsieur de la course et survivant d’une époque où le danger rodait plus que jamais à la sortie du virage.

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page