Formule 1

Actualité / GP de Belgique

Lewis Hamilton écope d’une pénalité moteur

Lewis Hamilton, actuel leader du championnat du monde, a confirmé aujourd'hui qu'il écopera bien d'une sanction moteur en vue du Grand Prix de Belgique de ce week-end.

La sanction, qui planait telle une épée de Damocles depuis Hockenheim, a été confirmée par le pilote britannique lors de la conférence de presse des pilotes organisée cet après-midi à Spa-Francorchamps.

Mercedes a décidé de faire jouer la pénalité en dotant la Mercedes W07 du champion du monde d’un nouveau turbocompresseur (ce qui équivaut à un recul de dix places) et d’un nouveau MGU-H (le récupérateur d’énergie thermique, sanctionnée de cinq places) dès la première séance d’essais libres de vendredi matin.

Articles similaires

Pour se laisser une sécurité pour la fin de la saison, l’écurie de Brackley pourrait envisager de monter un septième turbocompresseur et un septième MGU-H en vue de la troisième séance d’essais libres de samedi.

Compte-tenu de ce changement de dernière minute, Hamilton prendra le départ depuis le fond de la grille, quelque soit son temps en qualifications. Le pilote britannique, vainqueur de six des sept derniers Grands Prix, possède 19 points d’avance sur son équipier Nico Rosberg au championnat.

La première séance libre du Grand Prix de Belgique, 13e étape du championnat du monde, aura lieu demain sur le coup de 10h.

Cliquez ici pour suivre l’actualité et les résultats de la Formule 1.

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page