Pirelli a annoncé vouloir tester un nouveau composé de pneumatiques à l'occasion des essais libres du Grand Prix de Belgique.

Le manufacturier italien va profiter des premières séances libres du week-end pour tester un nouveau composé conçu comme étant plus résistant face aux débris.

« Un tour en pitlane » : découvrez notre galerie du jeudi soir

Le choix de Spa-Francorchamps, rapide et gourmand en gomme, ne doit rien au hasard quand on se souvient des incidents dont furent victimes Sebastian Vettel et Nico Rosberg lors du Grand Prix 2015.

Le pilote Ferrari avait notamment subi une violente crevaison de son pneu arrière-droit au passage du raidillon de l’Eau Rouge alors qu’il occupait la troisième place à deux tours du but.

Chaque pilote disposera de deux trains de ce nouveau pneu pour la journée de vendredi.

Cliquez ici pour suivre l’actualité et les résultats de la Formule 1.

 

Ne manquez plus aucune actu en likant notre page Facebook !