Formule 1

Résumé de course / GP de Singapour

Rosberg fait coup double à Marina Bay !

Le champagne devait sans doute goûter meilleur que d'habitude pour Nico Rosberg. Vainqueur du Grand Prix de Singapour pour la première fois de sa carrière, l'Allemand a par la même occasion ravi la tête du championnat du monde à son vieil ennemi Lewis Hamilton, troisième d'une course que Daniel Ricciardo fut à deux doigts de remporter.

Tout n’aura pas été simple ce dimanche pour Rosberg. En pole, il protégeait son envol de la Red Bull de Daniel Ricciardo et prenait d’entrée le commandement. Derrière, les choses se gâtaient lorsque Nico Hulkenberg s’accrochait avec la Toro Rosso de Carlos Sainz, finissant sa course dans le mur des stands ! L’Espagnol s’en tirait avec un déflecteur brisé alors que la Safety-car neutralisait l’épreuve le temps de nettoyer la piste.

En tête, Nico Rosberg n’allait être que rarement inquiété devant Daniel Ricciardo, qui prenait le pari de débuter son premier relais chaussé des super-tendres (rouges) là où la majorité du peloton s’élançait en ultra-tendres (mauves). Un pari payant puisque l’Australien conservait la deuxième place jusqu’à son ultime pitstop où il optait pour les super-tendres. Bien armé pour les quinze derniers tours, Ricciardo sonnait la charge et tournait jusqu’à trois secondes au tour plus rapidement que le leader, ralentis par des freins en délicatesse.

Articles similaires

A deux tours du but, la Red Bull et la Mercedes n’étaient plus séparées que de deux secondes avant de tomber à 4 centièmes sur la ligne, Rosberg passant prêt d’être « encorné par le Taureau Rouge » !

Troisième, Lewis Hamilton a dû composer avec des freins en surchauffe, tout comme son équipier, qui l’ont empêché de jouer la gagne alors que Kimi Raïkkönen loupe le podium pour pour moins de deux secondes après l’avoir un temps occupé.

Le Finlandais devance Sebastian Vettel, qui a notamment profité des soubresauts du départs pour remonter le peloton. Une performance qui lui a valu le titre de « Driver of the day » (« pilote du jour ») décerné par les fans en ligne.

Max Verstappen, sixième, aurait pu prétendre à la même distinction au vu des quelques manoeuvres de dépassement dont il a gratifié les passionnés, comme face à la Toro Rosso de Daniil Kyvat le temps d’une empoignade musclée de plusieurs tours.

Fernando Alonso, septième, devance la Force India de Sergio Pérez, Daniil Kvyat et Kevin Magnussen, à ce jour le seul détenteur des points marqués par le Renault Sport F1 Team

Côté français, Esteban Ocon s’est contenté de la 18ème et dernière place du Grand Prix, à un tour de son équipier Pascal Wehrlein (16ème), alors que Romain Grosjean a été contraint à l’abandon avant même le départ.

Prochaine étape du championnat du monde dans deux semaines en Malaisie, sur le circuit de Sepang.

Classification du GP de Singapour (15/21, 61 tours) : 

Pos Pilote Equipe Ecarts Arrêts
01 Nico Rosberg Mercedes 61 tours – 1h55m48.950s 3
02 Daniel Ricciardo Red Bull + 0.488 4
03 Lewis Hamilton Mercedes + 8.038 4
04 Kimi Raikkonen Ferrari + 10.219 4
05 Sebastian Vettel Ferrari + 27.694 3
06 Max Verstappen Red Bull + 71.197 4
07 Fernando Alonso McLaren + 89.198 3
08 Sergio Perez Force India + 111.062 2
09 Daniil Kvyat Toro Rosso + 111.557 3
10 Kevin Magnussen Renault + 119.252 3
11 Esteban Gutierrez Haas + 1 tour 3
12 Felipe Massa Williams + 1 tour 4
13 Felipe Nasr Sauber + 1 tour 3
14 Carlos Sainz Toro Rosso + 1 tour 4
15 Jolyon Palmer Renault + 1 tour 3
16 Pascal Wehrlein Manor + 1 tour 3
17 Marcus Ericsson Sauber + 1 tour 4
18 Esteban Ocon Manor + 2 tours 4
19 Jenson Button McLaren DNF 4
20 Valtteri Bottas Williams DNF 5
21 Nico Hulkenberg Force India DNF 0
22 Romain Grosjean Haas DNS 0

 

Cliquez ici pour suivre l’actualité et les résultats de la Formule 1.

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page