Les belges autour du monde

Remontée dantesque pour Sarah Bovy au Nürburgring

Après une bonne première course le samedi, Sarah Bovy et son équipier Ben Gersekowski se retrouvaient face un défi d'ampleur pour la deuxième épreuve du weekend. S'élançant en queue de peloton, Sarah a du s'atteler à une remontée qui n'aura laissé personne indifférent.

Avec 40 Huracàn sur la grille, la compétition était relevée une fois encore à son niveau le plus élevé. Pour Sarah et son équipe, ce rendez-vous représentait un énorme défi.

« Leipert Motorsport est une équipe allemande », explique Sarah. « Donc dans un certain sens, c’était également une course à la maison (après Spa, ndlr). Mais cette fois, ni Bob ni moi ne connaissions le circuit. Durant les essais libres, nous nous sommes concentrés sur l’amélioration de nos sensations sur ce tracé très technique. Mais comme d’habitude, le temps de roulage était plutôt réduit. »

Vendredi, pour les qualifications, les deux pilotes ont fait de leur mieux pour pousser aussi fort que possible. Dans cet exercice, Ben se qualifiait 20ème et Sarah dépassa un peu la limite : « J’étais dans mon premier tour lancé et je m’étais arrangée pour creuser un écart suffisant par rapport aux autres concurrents pour pouvoir mettre mes gommes à température idéale. J’ai alors décidé de tenter le coup et de mettre le pied au plancher dans ce tour. Malheureusement, ce fut un peu trop et je suis partie en tête-à-queue, avec pour conséquence que je n’ai pu réaliser un tour chronométré. »

Après la bonne première course, Ben et Sarah se sont battus pour leur position malgré quelques contacts malheureux, Sarah était déterminée à effacer sa petite erreur en qualifications avec un relais solide en course 2.

« J’ai pris le départ depuis la dernière ligne de la grille, quarantième. Je me souviens avoir plaisanté avec mon équipier sur le grille, disant que plutôt que de gagner 10 places, je pariais pour 20! Je me suis concentrée pour prendre un bon envol et dépasser deux concurrents à la sortie du premier viarge. Après ça, j’ai dépassé deux autres voitures par tour en moyenne. Mais je n’avais aucune idée de notre position quand je suis rentrée pour céder le volant à Ben. »

Sarah était 18ème à ce moment! Ben a terminé cette course difficile en se battant ardemment pour maintenir la position face à plusieurs pilotes Pro. Il a pu compter sur son solide rythme jusqu’au drapeau à damier que les deux compères ont franchi en ayant gagné 20 places!

C’est une super sensation, une telle bagarre. Je peux vous dire, et je vous le montrerai dans les vidéos à venir, les pilotes Pro-Am se battent pour maintenir leur position aussi âprement que les Pro! Mais j’étais assez soulagée de terminer cette course sans la moindre éraflure sur la voiture sachant à quel point la bataille en piste fut dure… »

L’équipe et le spilotes peuvent maintenant faire une petite pause avant la finale mondiale du Lamborghini Super Trofeo qui se déroulera à Valence le premier weekend de décembre!

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page