Formule 1

Actualité / GP de Malaisie

L’origine de l’incendie de la Renault RS16 est connue

Kevin Magnussen a subi un sacré coup de chaud ce matin à Sepang ! Pour une raison alors inconnue, sa Renault RS16 s'est subitement embrasée, forçant son pilote à mettre pied à terre et les EL1 à être interrompus durant quinze minutes. Après inspection de la mécanique, la cause de l'incident est désormais connue.

« Nous avons rencontré une fuite de carburant via un reniflard de carburant, explique Nick Chester, le directeur technique de l’écurie française.

« Nous roulions avec le plein d’essence et nous testions de nouvelles pièces en préparation du Grand Prix du Mexique. L’autre voiture (celle de Jolyon Palmer, ndlr.) était dotée d’une configuration différente et ne disposait pas de ce système. »

Articles similaires

Résumé du vendredi : une journée fructueuse pour Mercedes, Ferrari devant Red Bull

« Il semble que le réservoir se soit mis sous pression. Nous allons donc devoir procéder à des analyses pour voir ce qui a mal fonctionné avec la nouvelle pièce. Mais personne n’a été blessé, ce qui est le plus important. »

Remis de ses émotions l’après-midi, Kevin Magnussen a pu prendre part à la deuxième séance libre de la journée où il a signé le 19e chrono. Jolyon Palmer, de son côté, a réalisé respectivement les 19e et 12e temps de ce vendredi.

magnussen_renault_sepang_el1_malaisie_f1_2016
© DR

Cliquez ici pour suivre l’actualité et les résultats de la Formule 1.

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page