Formule 1

Actualité / GP de Malaisie

Sergio Pérez à propos de son avenir : « J’ai d’autres options sur la table »

Sergio Pérez commencerait-il à s'impatienter chez Force India ? Bien qu'il dispose d'un contrat pour la saison 2017, le Mexicain a fait savoir à son écurie qu'un accord concret devait tomber dans les sept prochains jours, sans quoi il serait tenté de négocier avec d'autres formations du plateau.

Une des conditions restantes pour finaliser la collaboration entre « Checo » et la formation de Silverstone en vue de 2017 réside dans un accord financier avec les sponsors du pilote mexicain (couvé depuis le début de sa carrière par Carlos Slim, fondateur de la société de télécommunications Telmex).

Résumé du vendredi : une journée fructueuse pour Mercedes, Ferrari devant Red Bull

Articles similaires

« Je ne discute avec aucune équipe rivale pour le moment », a confié Pérez ce jeudi dans le paddock du Grand Prix de Malaisie.

« Il y a d’autres options qui sont sur la table, des options assez intéressantes, mais à l’heure actuelle j’espère que nous parviendrons à un accord avec Force India. Mais si nous n’avons toujours rien d’ici la semaine prochaine, nous commencerons à regarder ailleurs. »

« Je veux continuer à courir en Formule 1 la saison prochaine, je ne peux donc pas attendre éternellement… Ce n’est pas un secret que je souhaite rester ici l’an prochain, mais tout doit être réglé et signé d’ici la semaine prochaine », conclut-il.

Découvrez le profil provisoire du calendrier 2017.

Auteur de deux podiums cette saison (pour 66 points marqués, vingt de mieux que son équipier), Sergio susciterait l’intérêt d’autres formations comme Renault, dont le duo actuel Magnussen-Palmer ne dispose que d’un contrat à l’année, ou plus récemment le Haas F1 Team.

Certaines rumeurs insisteraient sur un possible départ du Mexicain à destination de l’écurie américaine où il remplacerait son compatriote Esteban Gutierrez aux côtés de Romain Grosjean. Affaire à suivre.

Cliquez ici pour suivre l’actualité et les résultats de la Formule 1.

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page