Les belges autour du monde

Buemi lance le bal dans les rues d’Hong Kong

Ce dimanche, la Formule E reprenait ses droits avec le lancement de sa troisième saison au coeur de la ville de Hong Kong. Un premier rendez-vous d'une campagne qui en compte provisoirement treize et que Sebastien Buemi a remporté devant son grand rival Lucas Di Grassi (Audi Sport Abt) et Nick Heidfeldt (Mahindra).

Le champion en titre de la discipline électrique ne pouvait pas mieux étrenner son nouveau statut. Alors qu’il s’élançait de la cinquième place sur la grille, le Suisse a mené une course autoritaire, profitant notamment de la contre-performance du poleman Nelson Piquet (NextEV), vite relégué hors des points.

Essais de pré-saison : Buemi en tête de la 1ère journée

Cette première joute de l’année n’a pas manqué de piment avec un accident dés le premier virage suivi plus tard par les sorties de Sam Bird (DS Virgin) et Felix Rosenqvist (Mahindra), débutant dans la série.

Une autre sortie, celle de Jose-Maria Lopez, le champion en titre du WTCC, allait bouleverser le déroulement de l’épreuve en provoquant la sortie de la voiture de sécurité. La neutralisation permettait à plusieurs dans le peloton d’anticiper l’arrêt obligatoire pour bondir d’une monoplace à une autre, d’autres optant pour un relais prolongé.

De ce classement chamboulé, Buemi est donc ressorti victorieux devant di Grassi, remonté de la dernière ligne après son accident en qualification, la troisième marche du podium revenant à l’Allemand et ex-F1 Nick Heidfeld (Mahindra).

Essais de pré-saison : Vergne signe le record à Donington

Nicolas Prost (Renault-e.dams) a pris la quatrième place devant les deux pilotes MS Amlin Andretti, Antonio Félix da Costa et Robin Frijns, Jérôme D’Ambrosio (Faraday Future / Dragon Racing) terminant au septième rang après s’être élancé de la 18ème place sur la grille de départ.

Le dernier point mis en jeu est revenu à Stéphane Sarrazin (Venturi), précédé par son équipier Maro Engel alors qu’Adam Carroll a placé la première Jaguar en douzième position.

Du côté des déceptions du jour, DS Virgin Racing repart de Hong Kong les mains vides après que Sam Bird et José Maria Lopez aient été retardés par des incidents, tout comme Jean-Eric Vergne (Techeetah). Le pilote français a rencontré des soucis techniques sur sa première voiture, l’obligeant à repasser par les stands dans les dix premiers tours avant de devoir se retirer au volant de son deuxième chassis.

La prochaine manche du championnat de Formule E de la FIA aura lieu le 12 novembre à Marrakech.

Cliquez ici pour ne rien manquer de l’actualité de nos Belges autour du monde.

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page