MotoGP

Actualité / null

Valentino Rossi : « J’aurais préféré Dani Pedrosa »

Loin de la pression du paddock MotoGP, Valentino Rossi a été l'invité spécial de Radio Deejay italienne. The Doctor a parlé sans langue de bois de ses rivaux, leurs forces et leurs points faibles, mais aussi sur tous ses efforts accomplis pour essayer de gagner le titre mondial.

Pour commencer, l’animateur a demandé à Vale qu’il dise quelques mots sur son nouveau coéquipier Maverick Vinales. « Je ne l’ai pas choisi », dit-il. «J’aurais préféré un pilote plus âgé comme Dani Pedrosa. Je pensais avoir un petit problème cette saison, mais après le premier test, j’ai compris que ce sera aussi difficile en 2017 (de gagner le titre). Peut-être un peu mieux mais je ne suis pas sûr … »

Parlant de Jorge Lorenzo et leur relation difficile, il dit:
« La relation avec Lorenzo a été finalement ruiné à la fin de 2015, nous avons eu un grand combat et à partir de ce moment , la situation n’a pas évolué. Mais, après la course finale à Valence, nous nous sommes félicités dans le garage Yamaha et il m’a dit qu’il a toujours eu du respect pour moi. Ce fut un bon moment malgré tout. »

En ce qui concerne Marc Marquez, il ajoute:
«Heureusement , ce n’est pas mon coéquipier mais je pense qu’il a montré beaucoup de sa personnalité à la fin de la saison 2015. Entre nous , il peut y avoir seulement une relation de travail et le respect. C’est un pilote très fort, il ne renonce jamais et il a un style de conduite qui est typique de la nouvelle génération, il touche le sol avec le coude et réussit à se sauver quand il est mal embarqué. Peut-être qu’il est un peu trop fort. »

A propos de son école, l’Académie Riders VR46.
«J’aime tellement travailler avec ces jeunes. Je ne pensais pas que j’allais tellement aimer faire ça. Je reçois beaucoup de leur part mais dans un sens je suis un peu inquiet parce que j’ai 20 ans de plus haha. »

« Nous nous entraînons ensemble tous les jours dans la salle de gym, nous montons au Ranch et à Misano . Ils posent beaucoup de questions, certains coureurs, comme Migno par exemple, qui absorbent tout ce que je dis comme une éponge, est une satisfaction. » 

Valentino Rossi est évidement revenu sur sa déception en 2015 lorsqu’il a perdu le titre :
« Je suis déçu de ne pas avoir être titré cette saison mais ça fait plus mal d’avoir perdu le titre en 2015. J’essaie de ne pas revenir en arrière mais je dois dire qu’il était difficile de redémarrer la nouvelle saison jusqu’à ma victoire à Jerez. Le tournant cette année était au Mugello avec la panne moteur. C’est dommage parce que avec ce résultat, la saison aurait été tout autre. C’est différent quand tu es en tête avec une bonne marge ou derrière à subir la pression. »

Enfin, il a parlé d’un sujet un peu plus personnel, Linda« J’ai aussi essayé de faire une saison seul pour essayer de remporter le titre mondial, mais ça ne m’a pas aidé. Cela fait un an maintenant qu’on s’est séparé après quatre ans passés ensemble. Elle est avec Alonso, elle a fait le saut du MotoGP à la Formule 1. » il rigola de nouveau.

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page