Honda entamera la prochaine saison avec un bloc moteur entièrement revu. En effet, le motoriste fournira à McLaren un moteur qui devrait être plus performant et fiable.

Depuis le retour de Honda en catégorie reine, on ne peut pas dire que la fiabilité a été au rendez-vous. Même si la progression entre 2015 et 2016 a été plus que satisfaisante, Tim Goss, directeur technique de McLaren, a confirmé qu’une nouvelle architecture moteur serait utilisée cette année.

« Le développement apporté au moteur utilisé depuis deux saisons a été abandonné. » a-t-il expliqué à travers un communiqué. « Pour 2017, les ingénieurs Honda ont travaillé sur une nouvelle architecture et sur une nouvelle disposition du bloc moteur. Ces améliorations devraient fournir à nos pilotes de meilleures performances et une fiabilité accrue. »

En parallèle à cela, Goss se veut également très optimiste par rapport aux nouvelles règlementations aérodynamiques, qui devraient jouer en la faveur de McLaren.

SUR LE MÊME SUJET :
Clap de fin pour Frédéric Vasseur chez Renault F1

« Soyons clairs, nous envisageons d’importants changements dans le règlement pour 2017. », a-t-il confié. « Nous avons déjà du faire face à des changements plus importants dans le passé, avec par exemple le changement entre 1982 et ’83 de l’effet de sol aux fonds plats, qui a eu un impact important sur la performance. Mais les changements de cette saison sont parmi les plus importants que nous avons eus dans la discipline. »