MotoGP

Actualité / null

Alex Rins : « Je vais essayer de faire aussi bien que Viñales »

Cette saison, ils seront quatre à se battre pour le titre de meilleur Rookie. C’est l’objectif principal d’Alex Rins. L’Espagnol s'est confié sur ses attentes à nos confrères de Movistar+.

L’apprentissage d’une MotoGP n’est pas toujours facile, et ce n’est pas Alex Rins qui vous dira le contraire. Lors de la découverte de sa GSX-RR à Valence en novembre, l’Espagnol s’est blessé au dos lors de la seconde journée.    

Alex Rins: « Ça a été dur parce que j’ai dû passer un mois en corset à essayer de me reposer mais les blessures au dos sont à prendre au sérieux. Ma chute était étrange. Andrea Iannone, mon coéquipier, était tombé exactement au même endroit deux tours plus tard. Nous avons analysé la télémétrie pour déterminer la cause mais nous n’avons rien trouvé. J’avais pris la même trajectoire, la roue s’était bloquée et j’étais tombé. »

Une fois en forme, Rins à pu poursuivre son entrainement adapté aux exigences de la MotoGP.

« L’aspect physique est beaucoup plus important en MotoGP qu’en Moto2. Nous avons déjà pu le voir à Valence, où j’avais été fatigué au bout de la première journée. Nous avons donc quelque peu modifié mon programme d’entraînement pour que je sois un peu plus fort et plus à l’aise sur la MotoGP. »

Cette année l’objectif du Barcelonais est de terminer devant ses anciens rivaux de la Moto2 et ainsi s’adjuger le titre de « Rookie of the Year ».

« En me basant sur ce que j’ai vu à Valence, l’objectif pour la fin de la saison sera d’être Rookie of the Year, de battre les pilotes avec qui je courais en Moto : Lowes, Folger et Zarco. C’est le seul objectif que je puisse me fixer pour l’instant. Après, quand j’aurai accumulé les tours et que je serai plus à l’aise, je pourrai peut-être viser le Top 15 ou le Top 10 mais il est encore trop tôt le savoir. »

Alex Rins sait qu’une fois de plus il sera comparé à son prédécesseur Maverick Vinales.

« Je vais évidemment avoir beaucoup de pression parce que je prends la place de Maverick chez Suzuki. Nous avons toujours été opposés dans les plus petites catégories et en Moto2, j’avais pris sa place chez Páginas Amarillas HP 40 lorsqu’il était parti et il y avait toujours un peu de comparaison. Ce serait une bonne chose qu’on continue de me comparer à lui en MotoGP parce qu’honnêtement, il a fait deux saisons incroyables. Je vais essayer de faire aussi bien, voire de faire encore mieux. »

Rins est désormais prêt pour le Test de Sepang, qui commencera le 30 janvier au lendemain de la présentation officielle du Team Suzuki Ecstar !

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page