MotoGP

Actualité / null

Suzuki a présenté ses nouveaux pilotes à Sepang

Toute l’équipe Suzuki Ecstar était présente à Sepang, la veille des tests de reprise, afin d'y présenter la nouvelle livrée 2017 ainsi que Andrea Iannone et Alex Rins.

Après Yamaha Factory et Ducati, on attendait la présentation pour cette nouvelle saison de Suzuki. Un événement assez attendu puisque cette saison Suzuki roulera avec une nouvelle paire de pilotes.

La firme japonaise, représentée par Davide Brivio (Team Manager), Ken Kawauchi (Manager Technique) et Satoru Terada (Directeur du Team), y introduisait la toute nouvelle GSX-RR, ainsi que ses deux nouveaux pilotes Andrea Iannone et Alex Rins. L’année 2016 fut prometteuse puisque Suzuki a retrouvé le chemin de la victoire avec Maverick Vinales. Cette saison, c’est la même histoire, on veut la victoire avec Iannone et on mise sur l’avenir avec Rins.

Après quatre saisons passées chez Ducati, il était temps pour Iannone de changer d’air. Après un test à Valencia plutôt prometteur, l’Italien est confiant avant cette nouvelle saison.

Andrea Iannone : « Cet hiver j’ai eu le temps de me reposer mais aussi de m’entraîner, ce qui est très important pour avoir suffisamment d’énergie durant la saison. À Valence, mes premières impressions sur la Suzuki avaient été très bonnes. Le châssis fonctionne très bien et je crois que la moto va bien à mon style. Nous battre pour la victoire dès le départ sera très difficile mais j’espère le faire, c’est notre objectif. Je me suis tout de suite senti très à l’aise avec le reste de l’équipe. Tout le monde a le sourire dans le garage et c’est quelque chose d’important pour les pilotes. »

Il fera équipe avec un nouveau venu dans la catégorie reine, Alex Rins. Grand espoir Espagnol, Rins essayera de se rassurer et de prendre confiance petit à petit afin d’être affûté pour le premier Grand Prix de la saison au Qatar.

Álex Rins : « Je me sens beaucoup mieux depuis ma chute de Valence. J’ai dû attendre un mois avant de reprendre l’entraînement, car il fallait que je récupère correctement du dos. J’ai ensuite pratiqué beaucoup d’activités, motocross, ski, gym et vélo. À ce jour, je ne ressens plus de douleur, je suis prêt pour ce nouveau projet et très excité de remonter sur ma moto demain. Mes premiers tours à Valence n’ont pas été évidents. Une MotoGP est plus lourde comparé à une Moto2 et beaucoup plus puissante. Le feeling est juste incroyable, mais je dois encore travailler dur pour m’y adapter. Cette année, je veux surtout apprendre pour être rapide au plus vite, gagner en expérience, car le niveau en MotoGP est très élevé. Le team Suzuki Ecstar est comme une famille. Je m’y suis senti très bien, dès ma première entrée dans le box. »

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page