Blancpain Sprint Series

Actualité / Misano

Markus Palttala avec ROWE Racing et Jesse Krohn

C'est confirmé, le ROWE Racing engagera deux BMW M6 GT3 en Blancpain GT Series Sprint Cup. La #98 sera confiée à la paire finlandaise Markus Palttala-Jesse Krohn. Le plus belge des Flying Finns a répondu à nos questions.

Markus, tu as annoncé que tu ferais la saison complète en Blancpain GT Series Sprint Cup pour ROWE Racing. Quand les discussions ont-elles commencé avec l’équipe allemande?
J’ai couru pour ROWE Racing en 2016 au Nürburgring et il y avait déjà des discussions en cours pour la saison passée en Blancpain, mais ça ne s’était pas concrétisé. BMW Motorsport m’a approché assez tôt l’été dernier pour parler de cette saison. Les pièces du puzzle ont commencé à se mettre en place quand nous avons appris que « ma » BMW M6 Turner Motorsport ne roulerait pas cette année aux USA et que je pourrais faire une saison complète en Europe pour la première fois depuis longtemps.

Ton équipier sera Jesse Krohn. Que peux-tu nous dire à son propos? Tu as déjà couru avec lui en ELMS avec la Z4 GTE.
Je connais Jesse depuis  un bon moment et ai toujours évalué son talent à un haut niveau. Son père m’a demandé de l’aider il y a de ça plusieurs années et j’ai décroché quelques course en GT pour lui en 2011 et 2012 après qu’il ait abandonné la monoplace. Quand il m’a été demandé d’intégrer l’équipe de coaching du BMW Junior Program en 2014, j’ai fait inviter Jesse pour un entretien et la suite est connue. Il a remporté le titre Junior cette année-là et a toujours roulé pour BMW depuis lors. Je l’ai suivi de près et ai fait en sorte qu’il participe aux courses « endurance » avec nous Outre-Atlantique l’an dernier. Nous étions également équipiers chez Marc VDS même si je n’étais pas dans la voiture en ELMS, le baquet « Pro » étant dévolu à Andy Priaulx et que je n’avais participé qu’au programme GT3 de l’équipe. Jesse est très rapide et a une approche professionnelle de la course. C’est agréable de courir avec un jeune pilote qui a faim de victoires comme lui.

Après plusieurs saisons passées aux USA, quel est ton sentiment en revenant en Europe?
L’atmosphère, les grandes courses et les circuits fantastiques des USA me manquent, clairement, et c’était dur de regarder Daytona et Sebring à la maison. Mais passer près d’un mois dans les aéroports et les avions ne me manquera pas. Courir en Europe est très différent mais très compétitif et je suis ravi d’être de retour en Blancpain GT Series après plusieurs années où je n’y faisais qu’une ou deux courses. Cette compétition est devenue le championnat de référence en GT3, et peut-être même de toutes les séries GT, et tout pilote veut y rouler.

Tu as déjà piloté la M6 GT3 en WeatherTech SportsCar Championship l’an dernier, mais avec des pneus Continental. La voiture est-elle différente avec les Pirelli?
Je l’ai pilotée avec des Michelin au Nürburgring, des Continental en WTSCC et maintenant pour la première fois avec des Pirelli lors du prologue Blancpain au Paul Ricard. Chacun de ces pneus se comporte de manière assez différente et il est nécessaire de s’adapter un peu, tant sur le plan des réglages que du pilotage. Je dirais que l’une des principales caractéristiques de cette voiture est que plus le niveau de grip est bon, plus elle est compétitive. Nous n’avons fait que ces deux jours d’essais sur un seul tracé, donc il y a du travail à faire et nous nous y attèlerons ce weekend à Misano.

Quel sera ton objectif en Sprint Cup sachant que la BMW n’était pas la plus rapide du peloton l’an dernier, alors que c’est un élément fondamental pour gagner en sprint?
Je n’ai pas suivi la série de près mais ça avait l’air très compétitif l’an dernier. Le truc avec la Sprint Cup est que c’est très très compétitif et tu ne peux pas refaire beaucoup de terrain dans les courses courtes, donc tu dois te qualifier dans le haut de la grille. La plupart des courses sprint sont disputées sur des circuits plus étroits et lents, ce qui rend les épreuves plus funs, mais qui ne constituent pas l’endroit idéal pour une voiture aussi grosse que la M6 GT3. Cela étant dit, nous ne serons pas là pour faire le nombre. Nous avons une très bonne équipe et de très bons équipages et nous pousserons au maximum pour décrocher quelques podiums.

Nous savons donc que tu rouleras avec ROWE en VLN pour préparer les 24H du Nürburgring et que tu feras la saison en Sprint Cup. Qu’en est-il de l’Endurance Cup et des 24 Heures de Spa?
J’espère que je ferai d’autres courses avec BMW Motorsport et ROWE Racing cette année mais les choses seront confirmées le moment venu.

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page