Blancpain Sprint Series

null / null

Seconde victoire du week-end pour le Grasser Racing Team!

Week-end parfait pour le GRT Grasser à Brans Hatch: après une pole position et une victoire en Qualification Race, c'est une magnifique victoire que Mirko Bortolotti et Christian Engelhart ont à nouveau signé au terme d'une domination indiscutable.

Le GRT Grasser et Christian Engelhart ont donc pris le départ depuis la première place avec la Lamborghini Huracan GT3 #63 et se sont directement échappés en tête. Il faut dire que l’italienne est plus qu’à son avantage sur ce circuit technique et sinueux.
Suite à un mauvais départ de Markus Palttala, l’autre Lamborghini #19 s’est emparée de la seconde prosition. La Mercedes AMG GT #88 de Felix Serralles et la BMW #99 d’Antonio Felix Da Costa complète le Top 5.

Avant la fin du premier tour, l’Audi #71 d’ISR est sortie de piste pour aller se planter dans le bac à gravier. Cela a directement amené une Safety Car, qui a réduit à néant l’écart déjà conséquent qu’Engelhart avait creusé sur le reste du peloton.
Ce dernier a néanmoins très bien gérer le restart, se ménageant avant même la première moitié du tour un petit matelas de sécurité. Serralles a profité de ce deuxième départ pour prendre l’avantage sur Palttala et se placer en 3ème position. Le pilote Mercedes s’est ensuite lancé à l’attaque de la Huracán #19, Ezequiel Companc Perez ayant du mal à contenir le peloton derrière lui. Tout profit pour son leader qui s’est échappé en tête.

Felix Da Costa, après avoir été débordé par la McLaren #58 du Strakka Racing, s’est vu rétrogradé d’une place supplémentaire: Stuart Leonard a réussi à directement imposer son Audi R8 LMS #17 du W Racing Team. Engelhart est en train de voler littéralement en tête de la course, s’étant ménagé plus de 15 secondes d’avance avant la mi-course, et ce malgré la Safety Car.

Problème au restart pour la Huracán #19 qui n’a pas su repartir de son stand suite au ravitaillement. Celle-ci n’a pas pu redémarrer et a même été rentrée dans son stand à cause d’un cardan cassé. La BMW #99 de Philipp Enge a également été victime d’un problème en sortant des stands suite à un accrochage avec une Mercedes AMG GT, la #88. Cette dernière a été relâchée trop tôt, et a en plus évité un pneu qu’un mécanicien avait lâché pour aller percuter la M6 GT3. La voiture de l’AKKA ASP écopera ensuite d’un Drive Throught pour cela, avant d’abandonner…

©GRT Grasser

Suite à la salve de ravitaillements, Bortolotti est ressorti en tête sur la Lamborghini #63, mais derrière le classement à tourné à l’avantage des Audi du WRT: la #2 de Will Stevens et la #17 de Robin Frijns ont grimpé aux deuxième et troisième places. Ce dernier s’est ensuite emparé de la place de son équipier. C’est ensuite la première voiture de la classe Silver, la Mercedes HTP #85 de Fabian Schiller, suivie de la BWM #98 du Rowe Racing, pilotée par Jesse Krohn.
Cette dernière n’a pas tardé a gagner une place, au détriment de la BMW M6 GT3, qui a ensuite été sous la menace de notre compatriote Dries Vanthoor sur l’Audi #5 du WRT.

Plus de changement en tête jusqu’à la fin d’une course peu animée, hormis au moment des arrêts aux stands. L’ultra domination du duo Bortolotti et Engelhart ici, ajouté à la victoire de Monza, a prouvé que la Lamborghini Huracán GT3 est à son aise sur tous types de tracé, et nous retiendrons également l’impressionnante remontée dans le classement des deux Audi R8 LMS du W Racing Team grâce aux ravitaillements et changements de pilotes.

©GRT Grasser
Pos. Cat. Num. Voiture Équipe Pilotes
1 Pro 63 Lambirghini Huracàn GT3 Grasser Racing Team Bortolotti-Engelhart
2 Pro 98 Audi R8 LMS W Racing Team Frijns – Leonard
3 Pro 19 Audi R8 LMS W Racing Team Stevens – Winkelhock
4 Silver 85 Mercedes-AMG GT3 HTP Motorsport Schiller – Szymkowiak
5 Pro 98 BMW M6 GT3 ROWE Racing Krohn – Palttala
1 (Silver Cup) Silver 85 Mercedes-AMG GT3 HTP Motorsport Schiller – Szymkowiak
1 (Pro-Am Cup) Pro-Am 333 Ferrari 488 GT3 Rinaldi Racing Keilwitz – Matschull

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page