Blancpain Sprint Series

Résumé de course / Brands Hatch

Victoire pour Grasser Racing Team avec Bortolotti-Engelhart, BMW enfin sur le podium avec Krohn-Palttala

Le début de course voyait la BMW #98 prendre la deuxième place derrière la Lamborghini #63 toujours aussi dominatrice. La première partie de la course manquait de sel, mais les choses s'emballaient une fois les changements de pilotes réalisés. L'intensité augmentait un peu encore quand la safety car intervenait à moins de 15 minutes du terme, mais le trio de tête ne changeait plus.

Au départ, Jesse Krohn prenait le meilleur sur l’Audi #1 de Miese avec sa BMW #98, derrière la Lamborghini #63 de Bortolotti. Las, l’Audi subissait une crevaison à l’arrière qui l’écartait de toute possibilité de bon résultat. La BMW ROWE de pointe se retrouvait de ce fait entre les deux Huracàn GT3 du Grasser Racing Team.

Ayant subi quelques dommages de carrosserie à l’arrière, la Bentley #7 – alors seizième – fumait un peu sans que cela ne semble diminuer sa compétitivité. En ce début de course, le Top 10 était complété par la Lamborghini #66 Attempto Racing, la Mercedes #88 AKKA-ASP, la seconde BMW ROWE #99, la McLaren #58 Strakka Racing, l’Audi WRT #17, la Mercedes HTP #84 des leaders du championnat et l’AMG GT3 #87 AKKA-ASP qui menait le Pro-Am, juste devant la Ferrari #333 Rinaldi Racing, deuxième de cette même catégorie. Troisième de cette course dans la course, la Ferrari #11 Kessel Racing pointait au 24e tour.

Sur ce tracé caractérisé par un rythme élevé et fluide, les dépassements n’étaient pas légion, mais le spectacle était malgré tout présent, les différents protagonistes se suivant souvent pare-chocs contre pare-chocs. Les leaders étaient cependant séparés par un écart de 2 secondes entre chacun des quatre premiers. La difficulté à dépasser sur la piste ajoutait à la pression sur les mécanos en vue du changement de pilote.

Irrésistible, la Lambo de tête possédait déjà plus de 5 secondes d’avance sur la BMW après 18 minutes de course, la bavaroise ayant creusé un écart de 3 secondes sur la seconde berlinette du Taureau transalpin. Alors qu’approchait l’ouverture de la fenêtre de changement de pilote, la bataille pour la quatrième place s’intensifiait avec la Lamborghini Attempto qui voyait la Mercedes #88 AKKA-ASP et la BMW ROWE #99 se rapprocher dangereusement. Eng était clairement le plus rapide des 3 mais ne parvenait pas à trouver l’ouverture sur la Mercedes.

Conséquence de son bouclier frottant sur le pneu arrière gauche, la Bentley crevait et partait en tête à queue juste au moment où la fenêtre de changement de pilote ouvrait. Eng entrait immédiatement au stand, espérant pouvoir passer la Mercedes et la Lambo grâce à un pit-stop plus rapide. Mais il perdait une place au bénéfice de la Mercedes #84 plus prompte à repartir alors qu’elle était rentrée derrière la BMW.

Le leader entrait à la mi-course, la BMW de Krohn continuant trois tours de plus avant de céder le volant à Palttala. Le Finlandais ressortait derrière la Lambo #63 mais avec un écart réduit de moitié et des gommes plus fraiches de trois boucles. Derrière ces deux-là, WRT faisait à nouveau preuve de vélocité dans les stands en permettant à la #17 de remonter à la troisième place, au détriment de la Lambo Grasser Racing Team (GRT) qui pointait désormais quatrième devant les Mercedes #88 AKKA-ASP et #84 HTP, elles-même pressées par la BMW #99. Las, l’Audi rétrogradait au septième rang, sous la pression de la McLaren #58 Strakka.

Il restait 17 minutes quand la Mercedes #89 était envoyée dans le rail par la Bentley #8 dans le premier virage, Soulet ayant été surpris par le lever de pied du pilote Mercedes qui venait de laisser passer l’Audi ISR, revenant sur la piste et obligeant l’Audi #5 à passer par le bac à graviers pour l’éviter. Un Full Course Yellow était décrété pour dégager les débris avant que le peloton passe sous régime de safety car, réduisant à néant les écarts. La #84 entrait au stand suite à une crevaison au moment où la course repartait. Le restart souriait aux quatre premiers qui creusaient immédiatement un écart sur la BMW #99. derrière, l’Audi #17 était mise sous pression par la McLaren #58.

Très vite, la bataille pour la troisième place attirait tous les regards, Perez-Companc et sa Lambo se retrouvant sous la pression de Serralles – Mercedes #88 – et Da Costa – BMW #99 – qui tentaient de prendre le dessus sur la #19. Sixième, l’Audi #17 de Leonard jouait les bouchons devant Barnicoat et sa McLaren, clairement plus rapide. Il trouvait l’ouverture à 3 minutes de l’arrivée dans Druids, laissant l’Audi sous la pression de la Mercedes de Meadows.

Le trio de tête ne changeait plus avec une victoire et un double podium pour les Lamborghini du Grasser Racing Team, séparées par la BMW ROWE Racing #98.

Pos. Cat. Num. Voiture Équipe Pilotes
1 Pro 63 Lambirghini Huracàn GT3 Grasser Racing Team Bortolotti-Engelhart
2 Pro 98 BMW M6 GT3 ROWE Racing Krohn – Palttala
3 Pro 19 Lambirghini Huracàn GT3 Grasser Racing Team Siedler – Perez-Companc
4 Pro 88 Mercedes-AMG GT3 AKKA-ASP Juncadella – Serralles
5 Pro 99 BMW M6 GT3 ROWE Racing Eng – Da Costa
14 Silver 42 McLaren 650S GT3 Strakka Motorsport Fumanelli – Williamson
18 Pro-Am 333 Ferrari 488 GT3 Rinaldi Racing Keilwitz – Matschull

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page