Thierry Neuville est de retour directement dans la course à la victoire en récupérant quelques secondes sur décision des commissaires sportifs après avoir été ralenti en spéciale par Jari-Matti Latvala.

Clairement revenus dans le coup après un début d’épreuve légèrement en deçà, Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul terminaient la journée avec 22.7s de retard sur Ott Tänak. Un écart bien plus important que ce à quoi on pouvait s’attendre au vu du scratch signé dans la sixième spéciale.

Las, il était ensuite bouchonné par Latvala, parti à la faute. Le Finlandais gênait le Belge pendant quelques virages, la Hyundai terminant la spéciale à 19.1s du scratch. Selon Alain Penasse, Team Manager de Hyundai, le déficit s’élèverait à 15 voir 17 secondes, comme il l’a confié à nos confrères de la RTBF : « Latvala n’a pas laissé passer Thierry de suite. Il ne l’a probablement pas vu donc ça a pris un peu de temps. On voit qu’on perd minimum quinze voire dix-sept secondes. On doit regarder les vidéos, voir ce qu’il s’est passé et essayer de récupérer le temps qu’il a perdu, que la direction de course lui donne un autre temps donc ».

Lors des dernières saisons, il est arrivé à plusieurs reprises que les commissaires sportifs modifient le chrono de pilotes ayant été ralentis par un autre concurrent en difficulté en spéciale.

SUR LE MÊME SUJET :
Radio, Calimero et politique, le WRC 2017 tient ses promesses !

Une situation qui s’est renouvelée puisque le vainqueur des deux derniers rallyes a vu son temps revu à la baisse et pointe désormais à 11 secondes du leader. Le voici donc de retour dans la course au podium et à la victoire puisque Sordo occupe la deuxième place à 4.6s, 4 dixièmes devant Ogier.

Article précédentLutte 5 étoiles à la mi-journée !
Article suivantLa paire Detry-Potty en pole pour la Qualifying Lonf Race