Le six cylindres d’une 740i et le confort à l’arrière ne vous ont pas convaincu ? Alors nous avons quelque chose qui devrait vous plaire ! Embarquez avec nous le temps d’un essai à bord de la BMW la plus haut de gamme à l’heure actuelle… La M760Li.

En 1987, BMW nous dévoilait sa toute première Série 7 à moteur V12, qui développait “à peine” 300 chevaux. L’année dernière, nous avons eu droit à la présentation de son nouveau millésime, qui en aligne maintenant deux fois plus. Alors, avons-nous affaire à une voiture de chauffeur ou à une M7 “light” capable de procurer des sensations à son conducteur ?

A contrario de la politique actuelle, qui tend vers le “downsizing” des moteurs, BMW a décidé de se la jouer rebelle en faisant pour cette M760Li tout l’inverse. En effet, comme si le V12 6,6l ne suffisait pas, le constructeur bavarois en a profité pour y greffer deux turbos. Grâce à cela, ce yacht roulant affiche une généreuse puissance de 610 chevaux, qui sont répartis sur les quatre roues grâce au célèbre système xDrive.

Présentée en début du deuxième trimestre 2016, la M760Li permet au constructeur de Munich de posséder un V12 dans sa gamme et de proposer une sérieuse alternative aux Rolls Royce, Bentley, S Maybach et autres voitures réputées dans ce segment.

Pour le premier trajet, en quittant les bureaux de l’importateur, en plein Bruxelles, la première inquiétude de votre serviteur se concentrait sur la taille impressionnante du véhicule – tout de même 5,24 mètres de long – surtout en étant habitué à rouler tous les jours dans une Volkswagen Polo. Et, à la surprise générale, les quatre roues directionnelles couplées à la foule d’assistances proposées, permettent de manoeuvrer la 7 avec une facilité déconcertante.

 

Une fois lancé sur l’autoroute, ou plutôt bercé, le V12, en mode confort, se laisse oublier et laisse planer un silence plus qu’appréciable. Aussi appréciable que de voir l’ordinateur de bord afficher une consommation de 11l/100km, ce qui est loin d’être démesuré pour un véhicule de ce gabarit et de cette puissance. Sans nulles doutes, c’est bien sur les autoroutes que cette M760Li fait la différence. Un confort indiscutable qui est aussi bien ressenti à l’avant qu’à l’arrière. Bien entendu, c’est à l’arrière que l’on est le plus choyé. On profite des sièges réglables – massants et chauffants, de la tablette tactile et même de la télévision, dont la sono est assurée par des hauts-parleurs Burmester. Bref, un must pour les longs trajets !

Comme le veut la philosophie de la marque, la routarde se doit cependant de proposer un certain niveau de sportivité. Est-ce vraiment le cas ? Sans contestes, oui ! Dès le mode sport activé, notre M760Li se transforme en une véritable sportive. Le châssis est comme d’habitude réglé aux petits oignons et n’a aucun mal à encaisser des virages négociés à bonne allure. Avec les 610 équidés disponibles sous le capot, on en oublierait même presque les deux tonnes qu’elle affiche sur la balance. Son système xDrive, dont la conception a été pour l’occasion confiée aux ingénieurs de la division Motorsport, n’entrave en aucun cas une conduite plus soutenue, et conserve son comportement typé propulsion. La preuve, BMW a utilisé énormément de composants de cette M760Li dans le développement de la future M5, qui ne devrait d’ailleurs plus traîner à arriver dans son catalogue. La direction, sans être aussi incisive que sur une M4 (encore heureux), demeure précise et polyvalente. Elle se durcit naturellement dès le passage en mode sport. 

Sur route ouverte, lorsque l’on souhaite cruiser simplement, BMW lui a intégré un mode de conduite “adaptative”, qui se charge de régler préventivement les réglages du châssis en se fiant au système de navigation et à une caméra, placée devant le rétroviseur central.

Pour revenir à la consommation, vous pourrez, en arrivant toutefois à garder le pied droit léger, espérer tabler sur une moyenne de l’ordre des 13l / 100km, un peu moins en exploitant efficacement la voiture avec le mode eco pro. Avec son réservoir de 78 litres, vous serez ainsi en mesure d’effectuer quelques 500 kilomètres avec un plein. En exploitant un peu plus ce gros jouet, vous n’aurez néanmoins aucun mal à diviser par deux l’autonomie.

Malheureusement, toutes les belles choses coûtent généralement cher. Avec un prix de base dépassant de plus de 90.000 € la “plus petite” Série 7, “Notre” M760Li embarque cependant une liste d’équipement standard assez impressionnante. Il n’aura fallu lui ajouter  “que” le toit ouvrant, les feux laser, le ConnectedDrive et quelques autres gadgets, portant ainsi son prix aux environs de 196.000 €… tout de même ! Malgré son prix qui pourrait vous sembler mirobolant, nous avons cependant affaire ici à une offre raisonnable lorsque l’on prend la peine de la comparer à ses concurrentes. A titre d’exemple, une Mercedes-AMG S63 V8, soit inférieure en terme de motorisation, vous reviendra à la même somme que la limousine de la marque à l’hélice, de base, bien entendu. Pour une Mercedes-AMG S65 Coupé (v12), il vous faudra débourser environs 75.000 € de plus.

Et si…

Nous devions faire un choix entre la conduire et profiter du confort à l’arrière… Nous n’avons toujours pas la réponse à cette question !

N’hésitez pas à découvrir la voiture en vidéo avec notre nouvelle série de Vlogs décontractés et funs !

Pensez à nous suivre sur Facebook et à vous abonner à notre newsletter ! Nous sommes également sur YouYube.

Article précédentVictoire indiscutable de Lewis Hamilton devant Bottas et Ricciardo
Article suivantHyundai dévoile la version wagon de sa i30