Toto Wolff, le directeur de l'écurie Mercedes-AMG F1, a pris la défense de Lewis Hamilton en répliquant aux propos de Romain Grosjean tenus à l'égard de son pilote.

Pas vraiment d’accord avec le choix des commissaires de ne pas avoir sanctionné Lewis Hamilton pour l’avoir « ralenti » lors des qualifications, Romain Grosjean pense clairement qu’il a été ralenti volontairement et qu’une pénalité aurait du lui être infligée.

Toto Wolff, exaspéré par la situation, n’a pas pu garder sa langue dans sa poche et s’en est pris au passé du pilote français. « Il y en a qui ne font que se plaindre, Ils le font constamment. Je ne veux même pas commenter. » a-t-il déclaré.

SUR LE MÊME SUJET :
Magnussen et Grosjean gardent leur baquet chez Haas pour 2018

« Si Romain Grosjean commence à demander des pénalités pour d’autres pilotes, on devrait plutôt s’attarder sur son historique. Il devrait être content d’être encore en Formule 1. »

Pensez à nous suivre sur Facebook et à vous abonner à notre newsletter !

Article précédentPénalités pour G-Drive et Alpine
Article suivantHamilton fait le break