Opel

L’Opel Insignia montre les crocs avec sa version GSi

Opel élargit son offre de motorisations sur sa nouvelle Insignia en dévoilant une version GSi.

En attendant la version extrême OPC, Opel nous fait patienter en dévoilant la nouvelle variante GSi de son Insignia.

Développée sur la Nordschleife, la berline est dotée d’une transmission intégrale et d’une boite automatique à huit rapports fournie de série. Sous son capot, un « petit » 2.0l quatre pattes développant une puissance de 260 chevaux pour un couple de 400 Nm.

Plus légère de 160 kg que l’Insignia OPC 2.8 V6 Turbo d’ancienne génération, le constructeur assure que les performances seront supérieures à celles de sa devancière, bien qu’aucun chiffre n’ait encore été communiqué.

Pour garantir le meilleur toucher de route possible, des ressorts plus courts abaissent l’assiette de la GSi de 10 millimètres et des amortisseurs développés spécialement pour l’occasion devraient réduire au minimum les mouvements de la caisse. Le freinage est assuré par un kit de freins Brembo à quatre pistons.

Naturellement, l’Insignia embarque quatre modes de conduite allant de Standard, Tour, Sport à Compétition, permettant aux plus aguerris de s’offrir quelques dérives sur piste.

Elle sera présentée en première mondiale au Salon International de l’Automobile de Francfort.

S'abonner
Bouton retour en haut de la page