Formule 1

Résumé de course / GP d'Italie

Week-end parfait pour Lewis Hamilton qui gagne en Italie!

Hamilton réalise un week-end parfait. Après avoir glané une 69e pole position, il gagne le Grand Prix d'Italie. Le pilote britannique compte désormais 3 points d'avance sur Sebastian Vettel.

Après une qualification folle sous la pluie, la grille de départ est chamboulée par les pénalités frappant de nombreux pilotes dont notre compatriote Stoffel Vandoorne qui doit partir du fond de la grille, juste devant son coéquipier Alonso.

Bon départ d’Hamilton suivi d’Ocon qui passe Stroll en bout de ligne droite. Bottas est directement mis sous pression par les pilotes Ferrari. Raikkonen parvient à le passer mais son compatriote le repasse en bout de ligne droite en fin de 1er tour.

Articles similaires

Vandoorne est déjà 16ème après 1 tour.

Bottas met la pression sur Stroll et passe 3e en fin de 2e tour. De son côté, Grosjean signale à son équipe qu’il a un souci avec son aileron avant.

Verstappen et Massa s’expliquent vigoureusement dans le 1er virage avec comme résultat un pneu crevé pour le Néerlandais. Il est obligé de repasser aux stands alors que les commissaires indiquent que l’incident est sous investigation. On apprendra plus tard qu’il n’y aura pas d’action future.

Vettel prend le meilleur sur son coéquipier après une belle bagarre alors que Bottas passe Ocon en bout de ligne droite.

Au 5e tour, l’Allemand prend le meilleur sur Stroll.

Bon dernier après son arrêt au stand, Verstappen signe le meilleur tour alors que Raikkönen passe par l’échappatoire en bout de ligne droite.

Au 8e tour, Vettel est 3e après avoir passé Ocon en bout de ligne droite. Raikkonen se plaint de l’arrière, pensant avoir des dégâts.

Bottas signe le meilleur tour et revient à moins de 3 secondes de son coéquipier mais Hamilton lui répond au tour suivant avec le meilleur tour.

Au 10e tour, Hulkenberg rentre aux stands.

Stroll hausse le rythme et revient sur Ocon alors que Stoffel Vandoorne, 11e, revient sur Kvyat.

Lewis Hamilton continue de creuser l’écart en enchaînant les meilleurs tours.

Alonso et Palmer ont une explication vigoureuse, le britannique étant obligé de sortir des limites de la piste. Alonso se plaint et les commissaires infligeront une pénalité de 5 secondes au pilote Renault quelques tours plus tard.

Au 16e tour, arrêt de Raikkönen, suivi de Ocon au 17e. Stroll y passe au 18e tour mais son arrêt n’est pas optimal.

Au 21e tour, Stoffel Vandoorne est 7e mais il n’a pas encore effectué d’arrêt. Il essaie de résister au retour de ses poursuivants mais le moteur Honda montre ses limites.

Hamilton continue de creuser l’écart sur son coéquipier et compte désormais 4,6 secondes d’avance.

Au 25e tour, Verstappen se fait prendre un tour par le leader.

Au 26e tour, Raikkönen prend le meilleur sur Ocon en bout de ligne droite. Le Français tente de le repasser juste après mais sans succès.

Vettel informe les stands qu’il commence à souffrir avec son train de pneus.

Au 29e tour, Verstappen rentre une seconde fois aux stands.

Au 30e tour, Stroll a fait son retard sur Ocon et lui met la pression.

Au 31e tour, Renault informe Palmer qu’il doit rentrer la voiture au box. Nouvel abandon pour le britannique qui accuse le coup.

Au 32e tour, Alonso et Vettel repassent par les stands. Wehrlein passe son coéquipier en bout de ligne droite. Il est désormais 18e.

Au 33e c’est au tour du leader de faire un passage éclair par les stands. Il repart 2e, derrière son coéquipier. Perez passe également au changement de gommes et repart 9e juste devant Stoffel Vandoorne qui n’a toujours pas changé de pneus.

Au 34e tour, c’est au tour de Bottas de passer par les stands. Et le sort s’acharne encore sur notre compatriote Stoffel Vandoorne qui doit à nouveau abandonner sur problème moteur.

Au 36e tour, meilleur temps pour Bottas qui réduit l’écart sur Hamilton. Il n’en faut pas moins pour que le leader lui réponde dès le tour d’après.

Au 38e tour, Ricciardo est le dernier à passer aux stands. Il chausse les super tendres et ressort  5e suite à un très bon arrêt des mécaniciens. Très bonne stratégie de RedBull car il repart devant Ocon et Stroll.

Au 40e tour, Stroll freine durement en dépassant une Sauber retardataire. Massa qui est revenu juste derrière pourrait en profiter dans les prochains tours.

Au 41e tour, Ricciardo qui enchaîne les tours rapides parvient à passer Raikkönen avec un superbe dépassement en bout de ligne droite. Son équipe le pousse à aller chercher vettel qui est à 12 secondes.

Max Verstappen passe en 13e position après avoir pris le meilleur sur Sainz.

Hamilton semble avoir un souci technique et en informe son équipe. Il perd un peu de terrain sur son coéquipier.

Au 44e et 45e tour, Ricciardo impose son rythme en signant le meilleur tour. Il se rapproche de Vettel.  Son coéquipier est également rapide puisse qu’il passe Kvyat  et met désormais la pression sur Magnussen.

Au 47e tour, le Néerlandais passe Magnussen en bout de ligne droite mais le Danois tente de reprendre sa place mais part tout droit hors des limites de la piste. Il se plaint du comportement du pilote RedBull à la radio.

Au 50e tour, Vettel n’a plus que 5,7 secondes d’avance sur Ricciardo.

Au 52e tour, c’est au tour d’Ericsson d’abandonner à 2 tours de la fin, suivi de Fernando Alonso.

Victoire de Lewis Hamilton devant son coéquipier. Vettel fini 3e avec Ricciardo dans ses échappements. Raikkönen complète le top 5 juste devant Ocon. Derrière on assiste à une dernière tentative de dépassement de Massa sur Stroll mais sans succès. Perez fini 9e devant Verstappen qui complete le top 10 et ramène un point malgré son incident de course en début de grand prix.

Au championnat, Hamilton compte désormais 3 points d’avance sur Vettel. Le britannique prend la tête du championnat pour la première fois depuis le début de la saison.

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page