Sur sa lancée de Budapest, le jeune Belge a placé l'Audi R8 LMS qu'il partage avec Marcel Fässler au sommet de la hiérarchie des qualifications sur le tracé du Nürburgring, de quoi bien débuter le weekend final de la Sprint Cup.

En signant la pole, Vanthoor se rapproche d’un point supplémentaire par rapport aux prétendants au titre, certains ayant connu une séance plus compliquée.

Disputées sous un beau soleil, les qualifications de cette finale voyaient tout de même la piste encore légèrement humide lors de la Q1, ce qui ajoutait à la pression des pilotes prenant le volant dans la Q2, à charge pour eux de se hisser en Q3.

Une Q2 marquée par deux drapeaux rouges, avec pour conséquences que certains concurrents virent leur meilleur chrono annulé à deux reprises, leur fermant les portes de la dernière partie des essais qualificatifs. Parmi les malheureux, émargeaient certains candidats à la couronne comme la Lamborghini #63 GRT de Mirko Bortolotti et Christian Engelhart qui s’élanceront en 18e position, l’Audi #3 WRT de Schothorst-Dennis 21e et la Bentley #7 de Kane-Abril qui partira carrément du 33e rang.

Avec un tour en 1:53.532, Vanthoor était le premier à passer sous la barre des 1:54 mais il améliorait encore en 1:53.449, signant là sa seconde pole consécutive. Il sera accompagné par la McLaren de Rob Bell en première ligne. Leaders du championnat Sprint, Perrera-Buhk et la Mercedes #84 HTP Motorsport prendront le départ depuis la quatrième ligne.

Pensez à nous suivre sur Facebook et à vous abonner à notre newsletter ! Nous sommes également sur YouYube.

SOURCEBlancpain GT Series
Article précédentLa Ferrari FXX K Evoluzione en test à Monza
Article suivantVerstappen devant les candidats au titre, les McLaren en grande forme