Alors qu'il pensait perdre gros au championnat avec sa 5ème place sur la grille, Lewis Hamilton remporte le grand prix de Singapour! Sebastian Vettel réalise une très mauvaise opération en abandonnant dès le 1er tour.

Alors que la piste est humide, on assiste à un départ canon de Kimi Raikkonen. Le pilote finlandais gagne deux places dès le départ en passant les Red Bull. Malheureusement Verstappen, pris en sandwich par les pilotes Ferrari, touche alors le pilote finlandais qui perd le contrôle de sa monoplace et touche son coéquipier. En totale perdition, le pilote finlandais vient harponner le pilote Red Bull en bout de ligne droite et l’envoie dans les cordes. Alonso, auteur lui aussi d’un très bon départ, est également touché par ricochet mais peut repartir.

De son côté, Lewis Hamilton se retrouve deuxième en bout de ligne droite juste  derrière son rival, Sebastian Vettel. Avantage de courte durée pour le pilote allemand qui perd peu après le contrôle de sa Ferrari suite aux dégâts occasionnés dans le contact avec son coéquipier. La safety car doit sortir alors que le premier tour n’est pas encore bouclé !

A la fin du 1er tour, Vettel, Raikkonen et Verstappen ont déjà abandonnés.Très mauvaise opération pour Ferrari et Vettel dans la lutte pour le titre !

Au 4ème tour, la safety car rentre et Lewis Hamilton prend un départ canon devant Ricciardo. Bottas alors 6ème est déjà mis sous pression par notre compatriote Stoffel Vandoorne.

Lewis Hamilton est bien décidé à profiter de la situation puisqu’il compte déjà 2 secondes d’avance sur son poursuivant après un tour. Les pilotes en pneus intermédiaires semblent en difficulté dans le peloton face aux pilotes équipés de pneus pluie.

Au 7ème tour, alors qu’il est 12ème Alonso doit laisser passer les pilotes Williams. L’espagnol est en difficulté mais le team McLaren ne peut rien pour lui car ils ont perdu les données. Peu après, Alonso doit abandonner. Encore un mauvais weekend!

Au 9ème tour, Carlos Sainz prend le meilleur sur Esteban Ocon.

Au 11ème tour, les pneus intermédiaires reprennent de leur superbe. Hamilton a 5 secondes d’avance sur Ricciardo. Hulkenberg complète le podium suivi de Perez et Palmer. Danii Kvyat rate son freinage et vient s’encastrer dans le mur entraînant une deuxième sortie de la safety car. Ricciardo en profite pour rentrer mettre des pneus intermédiaires ainsi que les pilotes Force India. On se demande pourquoi McLaren tarde à faire rentrer Stoffel Vandoorne.

Au 13ème tour, Hulkenberg rentre à son tour puisqu’il avait toujours ses pneus pluie. Il est suivi de son coéquipier et de notre compatriote. Fait incompréhensible, Massa vient peut après toucher le pilote McLaren alors qu’on est toujours sous safety car, heureusement sans gravité.

Massa et Werhlein sont les seuls pilotes à garder les pneus pluie.

Au 14ème tour, la safety car s’efface. Hamilton est toujours devant Ricciardo et son coéquipier Bottas.

Au 16ème tour, Magnussen prend l’avantage sur Ocon  au freinage. Déchaîné, il passe Felipe Massa le tour suivant, suivi de Ocon qui profite également de l’occasion pour passer le pilote brésilien. Le pilote Williams rentre au 18ème tour pour mettre des pneus intermédiaires.

Au 19ème tour, Hamilton compte 3 secondes d’avance sur le  pilote RedBull.

Même si la piste sèche en de nombreux endroits, elle reste fort humide sur d’autres parties. Quel sera le premier pilote à tenter de mettre un train de pneus slick ?

Au 20ème tour, Stoffel Vandoorne profite d’une erreur de Lance Stroll pour le dépasser. Il se retrouve 8ème à 5 secondes du Jolyon Palmer.

SUR LE MÊME SUJET :
Verstappen devant les candidats au titre, les McLaren en grande forme

Rentrée aux stands pour Wehrlein au 22ème tour. Il était le dernier pilote en pneus pluie.

Au 24ème tour, Esteban Ocon revient sur Kevin Magnussen et le met sous pression. Le pilote Haas rentre aux stands au 25ème tour, laissant le champ libre au pilote français. Felipe Massa rentre également aux stands. Les deux pilotes ont chaussé les pneus ultra tendres.

Au 28ème tour, Hamilton signe encore le meilleur temps et confirme à son équipe que ses pneus sont bons. De nombreux pilotes décident malgré tout de rentrer aux stands dont notre compatriote Stoffel Vandoorne. Malheureusement il perd de précieuses secondes.

Au 29ème tour, Ricciardo rentre aux stands suivi de Bottas. Le pilote Finlandais n’ayant plus de pneus neufs, il met un train de pneus ultra tendres usagés.

Au 30ème tour, Hamilton rentre à son tour et chausse lui aussi des ultra tendres. A l’instar de son coéquipier, il chausse un train usagé.

Stoffel Vandoorne signe le meilleur temps ! Mettant sous pression Jolyon Palmer, il le double mais rate son freinage et se fait repasser par le pilote Renault.

Le rythme s’accèlère au fur et à mesure que la piste s’assèche. Au 32ème tour, c’est au tour de Ricciardo de signer le meilleur temps. Les temps tombent !

Au 34ème tour, Ocon prend le meilleur sur Magnussen. Il est alors 11ème juste derrière l’autre pilote Haas Sébastien Grosjean.

Au 38ème tour, Ericsson perd le contrôle de sa monoplace et percute le mur. La direction de course prend la décision de faire sortir la safety car une troisième fois, ce qui fâche Hamilton qui aurait aimé une safety car virtuelle. Il voit son avance réduite à néant.

Nico Hulkenberg rentre aux stands et l’équipe s’affaire autour de sa monoplace. Il repart mais a perdu tout le profit de sa course.

Après la rentrée de la safety car, de nombreux pilotes sont en délicatesse avec leurs pneus. Il reste un peu plus de 25 minutes à courir. Vu le nombre d’incidents, la limite horaire remplace le nombre de tours restants.

Lewis Hamilton repart en force et creuse directement le trou sur Ricciardo. Bottas est toujours 3ème suivi de Sainz et Perez. Palmer suit le rythme à une très belle 6ème position.

A 13 minutes de la fin, Hulkenberg doit abandonner. Il boucle son 129ème grand prix sans podium. Peu après, Kevin Magnussen doit lui aussi rentrer sa voiture au box.

A 5 minutes de la fin, Bottas fait l’effort pour revenir sur Ricciardo mais il ne parviendra pas à mettre l’australien sous pression.

On assiste à une victoire inattendue de Lewis Hamilton. Le britannique ne s’attendait pas à pareille fête et repartira de Singapour avec 28 points d’avance sur Sebastian Vettel. Même si rien n’est joué au championnat, Hamilton prend une belle option pour un 4ème sacre.

Toujours dans les bons coups, Ricciardo finit deuxième juste devant Bottas. Sainz, 4ème, réalise une grosse performance avec sa Toro Rosso et prend de gros points pour le championnat constructeur. Perez est 5ème devant Palmer. Le pilote Renault réalise un beau grand prix alors qu’il vient de perdre son baquet pour l’an prochain. Stoffel Vandoorne réalise quant à lui une très belle prestation avec une 7ème place. Stroll, Grosjean et Ocon complètent le top 10.

Pensez à nous suivre sur Facebook et à vous abonner à notre newsletter ! Nous sommes également sur YouYube.

Article précédentLe crash du début de grand prix en vidéo
Article suivantMax Verstappen : « Je n’ai rien à me reprocher »