Terminant ce Grand Prix du Japon à la porte du top 10, Fernando Alonso pense qu'il a manqué de chance, alors que la dixième place était à sa portée.

Un manque de chance selon le pilote espagnol, qui s’apprêtait à prendre l’avantage sur Felipe Massa, avant que le Safety Car virtuel entre en scène. “J’ai manqué de chance. Alors que j’étais sur le point de dépasser Massa qui n’avait plus de pneus, le safety car virtuel est entré en action. Ces quatre tours lui ont permis de respirer un peu. Lors du dernier tour, les leaders de la course sont revenus sur nous et cela lui a encore donné un peu d’air. Finalement j’ai fait une belle remontée de la vingtième à la onzième place, mais avec un peu plus de chance, j’aurais pu terminer dans la zone des points.”

SUSCEPTIBLE DE VOUS INTERESSER :
Williams annonce son line-up pour 2018!

En parallèle, Alonso est actuellement sous investigation pour avoir ralenti les premiers en fin de course.