Une nouvelle fois, le Belge aura trouvé un caillou dans sa chaussure, ou plutôt une pierre sur sa trajectoire. Résultat, un nouvel abandon qui sonne probablement le glas de ses chances de titre mondial.

Alors qu’il s’était élancé dans l’ES16, Thierry Neuville n’avait plus vraiment grand chose à espérer à la régulière, avec plus d’une minute d’avance sur son plus proche poursuivant et 18,1 s de  retard sur Hänninen pour la quatrième place. Le Belge devait assurer sa cinquième place et tenter de remporter la Power Stage pour limiter les dégâts sur Ogier, solide deuxième derrière le tout aussi solide leader, Kris Meeke, sachant que Tanak, troisième n’allait pas attaquer son « leader ».

À l’instar de Sordo et Mikkelsen, Neuville a ouvert sa suspension suite à un contact avec une pierre en bord de trajectoire. Un coup d’arrêt qui signe peut-être l’adieu à une potentielle couronne mondiale noire-jaune-rouge. En sus, avec deux Fiesta sur le podum et aucune Hyundai dans les points, M-Sport remporterait le titre Constructeurs avant un probable titre Pilotes avec Ogier. de quoi inciter la marque à l’Ovale bleu à s’engager à nouveau officiellement?

SUR LE MÊME SUJET :
Neuville, solide leader
© WRC

On pourra toutefois s’étonner de ce nouvel abandon de Neuville, pour une raison similaire à ce qu’il avait déjà connu en Suède et qui a également touché ses deux équipiers. Sont-ce les pilotes des i20 WRC qui souffrent de la même tare ou s’agit-il d’un défaut de conception de la coréenne. Avec une telle série d’incidents aussi semblables chaque fois sanctionnés de manière identique, la question se pose-t-elle vraiment?

Pensez à nous suivre sur Facebook et à vous abonner à notre newsletter ! Nous sommes également sur YouYube.

Article précédentVictoire de Lewis Hamilton qui profite de l’abandon de Sebastian Vettel!
Article suivantFernando Alonso : « J’ai manqué de chance »