A Austin, le pilote Red Bull avait dû céder sa place sur le podium à Raikkonen en raison de sa pénalité, pour franchissement des limites de la piste, intervenue juste après la ligne d’arrivée. Max Verstappen avait alors exprimé son mécontentement en jugeant les commissaires de courses « idiots », leur reprochant de « tuer la course ».

Charlie Whiting, directeur de course, aimerait que le pilote néerlandais présente des excuses.

« Ce n’était pas approprié et nous en discutons avec Max. » a-t-il déclaré à nos confrères de Sky Sports News. « Ce serait bien qu’il présente des excuses pour avoir utilisé un langage inapproprié. »

Même si Max Verstappen a exprimé regretter le choix des mots, il en assume le fond. Il s’est confié en marge du Grand Prix du Mexique.

 « J’estime que ma colère était assez légitime. Evidemment, j’emploierais d’autres mots mais au final, je pense toujours que la décision n’était pas justifiée. »

« Tout le monde sortait de la piste aux virages 19, 8 et 9. Même au virage 6, quand on suivait quelqu’un on coupait l’intérieur, beaucoup de voitures l’ont fait. Et les supporters ont adoré ça. C’était une belle manoeuvre et après on vous dit qu’on a eu un avantage en doublant quelqu’un. »

On se souvient qu’il y a un an, Sebastian Vettel avait envoyé une lettre d’excuse après avoir insulté Charlie Whiting à la radio. Cela lui avait permis d’éviter une pénalité.