BMW élargit aujourd'hui sa gamme de véhicules électriques en nous présentant sa nouvelle i8 Roadster et le face-lift de la version Coupé.

BMW profite de l’arrivée du salon de Los Angeles pour dévoiler le premier face lift de sa i8 ainsi que sa toute nouvelle variante Roadster.

Au menu des nouveautés; une puissance légèrement supérieure, des nouvelles options de personnalisation et une autonomie électrique portée à 55 kilomètres.

La sportive plug-in hybride se pare de deux nouvelles couleurs extérieures; E-Cooper métallique, le gris Donington et de nouvelles jantes 20″ en alliage léger avec une monte de pneumatiques asymétrique. Ces dernières ont pour avantage de gagner près d’un kg par jante par rapport à celles qui équipaient la première version. Quatre autres variantes de jantes seront disponibles au catalogue.

Afin de mieux différencier les deux versions, un blason « Coupé » ou « Roadster » sera apposé sur ses montants C.

Du côté du Roadster,  l’ouverture de son toit est réalisée en quinze secondes et peut-être pratiquée jusqu’à une vitesse de 50 km/h.

Afin de gagner en autonomie, la batterie passe de 7.1 kWh à 11.6, lui permettant d’afficher entre 53 et 55 kilomètres d’autonomie électrique en fonction de la déclinaison.  Par défaut, la nouvelle i8 est en mesure de rouler en mode électrique jusqu’à 105 km/h. Néanmoins, à la simple pression du bouton eDrive, cette vitesse est remontée à 120 km/h. Toujours équipée du bloc 1.5l trois cylindres de la 318i, la i8 affiche une puissance thermique de 231 chevaux pour un couple de 320 Nm. Pour le côté sportif, BMW assure avoir travaillé sur sa sonorité. Enfin, en raison des nouvelles normes en vigueur, un filtre à particules a été greffé à son échappement.