Blessé à la main gauche lors du Grand Prix d'Australie, Aleix Espargaró poursuit sa réduction en vue des premiers tests 2018, où il espère être à cent pourcents pour tester l'Aprilia 2018.

Il semblerait que vous utilisez un bloqueur de publicités.
Aidez-nous à faire évoluer le site en le désactivant. Merci pour votre aide !

Avec sa chute au du Grand Prix de Phillip Island, Aleix Espargaró a été privé de la lutte pour la victoire mais aussi du Grand Prix de Malaisie, une semaine plus tard. Une opération a été nécessaire pour fixer sa fracture de l’annulaire ce qui a permis à l’ainé Espargaró de participer à la dernière manche à Valencia où il a dû abandonné.

Le pilote espagnol a participé aux deux jours de tests avant de ranger son équipement pour l’hiver.

Absent de ceux de Jerez, Aleix Espargaró suit à présent un entrainement qui prévoit de solliciter progressivement sa main. L’objectif est la reprise fin janvier pour les trois jours à Sepang où Aprilia amènera la nouvelle version de la RS-GP.

Aleix Espargaró « Ma main blessée récupère bien. Pour le moment, je ne m’entraîne qu’en vélo de course, mais l’idée est de commencer à faire un peu de tout-terrain à la fin de l’année. On pourra évaluer à ce moment-là les conditions réelles de ma main. Je veux être dans les meilleures conditions physiques après la pause, j’ai hâte d’enfourcher à nouveau la RS-GP lors des essais de Sepang. »

PARTAGER