Alors que la course au baquet chez Williams semble lui échapper, Werhlein a l'assurance d'être toujours soutenu par Mercedes pour les prochaines saisons.

C’est Toto Wolff, le patron de Mercedes Motorsport, qui l’affirme.

« Pascal mérite définitivement une place en F1Il est l’un des plus rapides parmi les jeunes pilotes et ses performances ont été exceptionnelles. Il est un peu amer aujourd’hui car les places sont prises, mais il reste membre de la famille Mercedes. »

Wolff semble avoir la certitude que son poulain ne sera pas repris par Williams. L’Autrichien a toujours déclaré qu’il n’exercerait pas de pression, en tant que motoriste, sur l’écurie de Growe dans le choix de ses pilotes, ce qui n’a pas avantagé Pascal Wehrlein.

Débarqué de Sauber suite au rapprochement de l’écurie avec Alfa Roméo, et donc Ferrari, Werhlein n’avait pourtant pas démérité cette saison en inscrivant les 5 points de l’équipe à lui seul. Malheureusement Sauber a donné sa préférence à Charles Leclerc, protégé de la Ferrari Driver Academy.

A ce stade, rien n’est encore décidé pour le jeune pilote allemand. Champion DTM en 2015, il pourrait retourner à ses premiers amours, tout en restant pilote de réserve pour Mercedes et espérer rebondir dans la catégorie reine en 2019.