La nouvelle a l'effet d'une bombe dans le paddock MotoGP, Jonas Folger a décidé de ne pas disputer la saison 2018 pour des raisons de santé.

Il semblerait que vous utilisez un bloqueur de publicités.
Aidez-nous à faire évoluer le site en le désactivant. Merci pour votre aide !

On se rappelle que lors de la fin de saison 2017, Jonas Folger avait été contraint de manquer les quatre dernières épreuves du Championnat du Monde MotoGP suite à des problèmes de santé.

Apparemment, le sympathique pilote Allemand n’a pas su récupérer comme il le souhaitait à quelques jours de la reprise. Sachant que le premier Test Officiel de l’année se déroulera à Sepang dans neuf jours, Folger y a cru assez longtemps mais a du abandonner. Ce dernier estime ne pas pouvoir être à 100% de ses capacités physiques et mentales à l’heure actuelle. Il va donc pouvoir récupérer pleinement et sans pression chez lui.

Comment ne pas se rappeler de la magnifique bataille qu’il a mené au Sachsenring face à Marc Marquez, Champion du Monde en titre, pour aller chercher son premier podium en MotoGP.

Hervé Poncharal :  » La nuit dernière j’ai reçu un coup de fil de Bob Moore, le manager personnel de Jonas Folger. Je n’arrivais pas à croire ce qu’il était en train de me dire : comme quoi Jonas avait décidé de ne pas courir en 2018, car il ne se sent pas encore à 100% physiquement et mentalement. C’est vraiment difficile pour moi d’imaginer qu’il ne disputera pas la saison. C’est un garçon en qui j’avais vraiment espoir. J’étais convaincu du fait qu’il allait se révéler cette année. Je respecte totalement sa décision, même si c’est difficile à encaisser. Nous allons essayer de trouver un remplaçant, ce qui ne s’annonce pas simple car la plupart des pilotes sont déjà sous contrat. Mais il va falloir trouver une solution et nous ferons au moins un heureux. Nous vous tiendrons informés de l’évolution de la situation. « 

Jonas Folger :  » Je suis très triste d’annoncer ça, mais je ne disputerai pas la saison 2018. Je n’ai pas été en mesure de récupérer comme je le souhaitais et à l’heure actuelle, je ne me sens pas de piloter une MotoGP. Je voudrais remercier tous ceux qui me soutiennent : Monster Yamaha Tech3, Yamaha Factory Japan, Monster Energy, HJC, IXON, Forma Boots et Rudy Project. J’espère être de retour un jour.  »

Pour le moment, le team Tech3 est à la recherche d’un pilote pouvant le remplacer. Le problème c’est qu’à cette date, quasiment tout le monde a signé un contrat pour cette saison. La tâche s’annonce compliquée pour Hervé Poncharal et son équipe.