Après avoir dévoilé les premières images de la quatrième génération du Santa Fe la semaine dernière, Hyundai nous dévoile aujourd'hui toutes les informations à connaitre sur son nouveau SUV haut de gamme.

Notre site ne tire des profits que de la publicité, en échange d'un contenu de qualité et entièrement gratuit. Aidez-nous à évoluer en désactivant votre bloqueur de publicités pour notre site.

Depuis le lancement du Santa Fe en 2001, Hyundai a écoulé plus de 1,5 million de SUV en Europe, dont plus de 400.000 Santa Fe. Pour tenter de stimuler ses ventes, le constructeur Coréen nous dévoile donc cette année la quatrième génération de son vaisseau amiral, qui fait le plein de technologies et qui repasse par un bon lifting.

Sans surprises, le Santa Fe reprend les codes de la nouvelle gamme de SUV de Hyundai. L’avant, très agressif, reçoit une énorme calandre entourée de feux très fins et étirés. Le look général se veut plus dynamique et plus « premium ».

Transmission intégrale améliorée

Le nouveau Santa Fe reçoit une nouvelle transmission intégrale prénommée HTRAC. Cette dernière est capable de gérer le couple entre l’essieu avant et arrière en fonction de l’adhérence des roues et de sa vitesse. Cela permet de réduire les consommations de carburant tout en offrant une meilleure polyvalence dans la plupart des conditions.

Trois motorisations

Le Santa Fe nouvelle génération offre le choix entre deux blocs diesel et un essence. Les moteurs ont été modifiés pour respecter les nouvelles normes d’émissions Euro 6C, avec pour résultat un meilleur rendement énergétique. Le moteur diesel standard R 2,0 délivre deux puissances de sortie : 150 et 182 ch avec une transmission manuelle à 6 vitesses ou la nouvelle transmission automatique à 8 vitesses. Le CRDi 2,2 l affiche pour sa part 197 ch et un rendement énergétique amélioré de 3 à 4 % avec la nouvelle transmission automatique à 8 vitesses. Le moteur essence Theta II de 2,4 l délivre 185 ch (136 kW). Aucune information concernant une version hybride ne nous est encore parvenue.

La sécurité au centre de l’attention

Bardé de nouvelles assistances de sécurité, le SUV joue la carte de la prévoyance pour ses occupants. Nous retrouvons entre autres le système « Rear Occupant Alert », qui va alerter le conducteur si un passager quitte le véhicule. Le système Rear Cross-Traffic Collision-Avoidance Assist est également une première Hyundai. Quand vous sortez en marche arrière de zones à faible visibilité, le système avertit le conducteur si des véhicules approchent par l’arrière mais freine aussi automatiquement. Le Safety Exit Assist prévient les accidents quand des véhicules approchent de derrière en verrouillant temporairement les portes avant qu’elles ne s’ouvrent pour que les passagers puissent quitter la voiture en toute sécurité.

En parallèle, le constructeur a travaillé sur la sécurité passive en offrant une meilleure rigidité à la carrosserie et en revoyant ses méthodes de soudure pour garantir la meilleure résistance aux chocs possible.

Connectivité pas en reste

Comme sur le reste de la gamme, le Santa Fe quatrième du nom reçoit toutes les dernières nouveautés en terme de connectivité. Le système d’infodivertissement 8” disponible en option intègre toutes les fonctions multimédias, de navigation et de connectivité en prenant en charge à la fois Apple CarPlay, Android Auto et les services Live. Il est également équipé du nouvel affichage tête haute de la marque.

Habitabilité améliorée

L’arrivée d’une nouvelle génération est toujours le bon moment pour améliorer l’habitabilité d’un véhicule. A l’arrière, l’espace aux jambes augmente ainsi de 38 mm et les sièges sont relevés de 18 mm. Le coffre bénéficie de 40 litres supplémentaires, lui permettant d’atteindre un volume total de 625 litres.

Pour rappel, sa présentation au grand public aura lieu au Salon de Genève, en mars prochain.