La formation de Jean-François Olivier emmène un groupe composé d'une dizaine de candidats à la victoire pour le Franco Fun Festival de Spa-Francorchamps.

Point de chasse aux oeufs en ce week-end de Pâques sur le Circuit de Spa-Francorchamps. Les trois coups de l’European VW Fun Cup 2018 seront frappés dans les Ardennes belges. Pas moins de 83 équipages ont rempli un bulletin d’engagement puisque le championnat cher à Kronos Events fait cause commune avec son homologue tricolore pour ce premier week-end d’avril. Autant dire que cela promet de déménager !

Invaincue à Spa en 2017 que cela soit pour l’ex-Trophée des Fagnes ou aux 25 Heures VW Fun Cup, la formation Allure Team a la ferme intention de continuer à imposer sa loi sur le toboggan ardennais. La fameuse n°277 triple championne de Belgique disputera toutefois le championnat français cette année. A son volant, on retrouvera à nouveau Sébastien Kluyskens, Cédric Bollen et Guillaume Mondron qui vont assurément dynamiter la course !

La résistance s’est comme de coutume très bien organisée pour espérer tenir la dragée haute au bolide-phare de l’équipe de Jean-François Olivier. A commencer par l’équipe DRM Motorsport qui a mis les petits plats dans les grands avec un équipage « All Stars » composé d’Edouard et Guillaume Mondron, Cédric Bollen ainsi que de Stéphane Lémeret qui remplace Amaury Richard retenu par la première manche de Peugeot 308 Cup à Nogaro. Les quatre hommes se relaieront à bord de l’emblématique numéro #2.

Attention également à la formation JAC Motors by MTE qui a recruté un certain Mathieu Detry pour mener sa #44 vers les hautes sphères du classement. Le jeune bruxellois, qui filera à Nogaro juste après l’arrivée pour disputer la première manche des Legends Cars, fera équipe avec Laurent Jaspers et Michaël Leenders. Chez Milo Racing, il faudra compter sur la #280 Socardenne avec un trio infernal Balthazar-Donniacuo-K.Caprasse. Et si le bolide noir et orange entamait 2018 comme il a conclu 2017 : par une victoire ?

Comtoyou Racing n’engage qu’une seule voiture au Franco Fun Festival. Mais elle sera bigrement bien conduite. Il s’agit de la #291 aux couleurs de Bustin Motorsport, victorieuse il y a deux ans et qui sera pilotée par le quatuor Bustin-Lieutenant-Verleyen-Latragna. Autre candidate affichée à la victoire, la #888 AC Motorsport 1 compte bien faire oublier sa saison 2017 en demi-teinte avec Perrin-Leburton-Tourner-Renneteau. N’oublions pas non plus la #278 ACOME Racing de Nava-Charlier-Van Cutsem-Doutrepont qui pourra également s’en mêler. Ses deux médailles de bronze décrochées en 2017 parlent pour elle.

Pour conclure le chapitre des forces en présence en Monoplace, citons également la #285 8KS Corse EXP de Cappelli-Sordini-McInerney, la #417 SP Racing by JAC Motors de Raes-Incardona, la #260 McDonald’s Racing de Visnovsky-Bouillon-Beugoms, la #17 Pharmarome by JAC Motors de la famille Smits, la #500 PYRAT des Gars Rapides de Rosoux-Tsamère-Guillaume-Dams sans oublier la #421 de la formation DDK Racing avec Corthals-Pirson-Boulanger. Enfin, Tom Boonen roulera sur la #114 Clubsport Racing by M3M en compagnie d’Olivier Aerts, de Joris Mans et de Bram Vanhengel.

La lutte promet d’être royale en Biplaces. Tenant du titre dans la catégorie, l’équipage de la #365 Car Pass – LRE by DRT aimerait bien débuter l’année par une victoire afin de rendre le plus bel hommage au regretté Alain Vercammen. Stéphane Lémeret, Philippe Reynens, Miguel Coppieters, Gautier Engisch et Philippe Wintgens mettront tout en oeuvre pour y parvenir. Mais ils devront faire face à l’offensive de Monster Trendy by Milo dont la #342 sera pilotée par Christophe Nivarlet, Kevin Balthazar, Lorenzo Donniacuo et Kevin Caprasse.

Troisième candidate à la victoire, la #360 CBRS by AC de Alain Dupont, Philippe Fisette et Michel Koning comptent bien damer le pion à leurs rivaux. En arbitre, on retrouve la #323 TML Racing de la famille de Liedekerke accompagnée par Charles-Bernard Heger ainsi que la #372 Hankook Racing du trio Debersaques-Debersaque-De Munter.

Les qualifications auront lieu samedi de 15h20 à 17h40. Dimanche, les concurrents s’élanceront pour 8 heures de course sur le coup de 9h30. Un rendez-vous incontournable, d’autant plus que la pluie devrait jouer les trouble-fêtes !