Blancpain Sprint Series

Résumé de course / Zolder

WRT battu par la Lamborghini Grasser de Bortolotti-Engelhart

Alors qu'elle comptait trois voitures dans le Top 5 au départ, WRT a vu le Grasser Racing Team lui souffler la victoire... dans les stands ! Une fois n'est pas coutume.

Le départ se passait sans heurts et seule la Lexus #14 sortait large dans le premier virage, rétrogradant dans le classement. Devant, Vanthoor conservait la tête devant Engelhart tandis que l’Audi #66 Attempto s’intercalait entre les deux R8 LMS WRT #1 et #3 de Ribeiras et Magnus tandis que les Mercedes #90 et #35 AKKA-ASP suivaient, bientôt séparées par la seconde Lamborghini GRT #19, le Top 10 étant complété par la quatrième Audi WRT #17 et la Mercedes AKKA-ASP #87.

La Lexus de Costa (#14) entrait aux stands après sa petite escapade au bout de quatre tours, l’avant gauche de la RC-F GT3 étant bien endommagé. La Mercedes de Bastian (#90) et la Lamborghini de Perez-Companc (#19) prenaient le meilleur sur l’Audi de Magnus (#3) dans le huitième tour.

Le trio de tête creusait un bel écart sur la suite du peloton, pointé à 4 secondes minimum tandis que Engelhart devait s’atteler à résister aux assauts de Ribeiras pour la deuxième place, mais la Lamborghini parvenait à se ménager une petite marge de sécurité.

Au dix-septième tour, le deuxième et le troisième entraient dans la pit-lane et le Grasser Racing Team s’en sortait un peu mieux, permettant à la Lamborghini de prendre le dessus sur l’Audi #2 alors en tête, qui stoppait un tour plus tard et ressortait dans le sillage de la Huracan GT3 #63. Restait à Bortolotti à résister à la pression que Stevens ne manquait pas de lui imposer. De son côté, Robin Frijns (Audi #17) poussait tant et plus pour prendre le meilleur sur la Lamborghini #19 de Caldarelli. Mais le Néerlandais trouvait l’ouverture au virage 2 avec un superbe dépassement par l’intérieur, pour le plus grand plaisir de Vincent Vosse.

En tête, Stevens se laissait décrocher par la Lamborghini de tête, ne pouvant soutenir le rythme de la GT3 orange et vert. Le Top 6 était alors composé des deux Lamborghini GRT séparées par cinq Audi R8 LMS, les trois WRT #2 et #1 aux deuxième et troisième rangs tandis que la #17 était cinquième derrière la #66 Attempto Racing.

Si Mies mettait la pression en fin de course sur la voiture soeur, il ne parvenait pas à se hisser sur la deuxième marche du podium. Le Top 6 n’évoluait plus et le Top 10 était complété par l’Audi #3 WRT, septième et première en Silver Cup, les Mercedes #88 et #87 AKKA-ASP et l’Audi #25 Saintéloc. Victorieuse en Pro-Am, la Ferrari #39 TP12-Kessel Racing terminait au douzième rang.

Pos. Cat. Num. Voiture Équipe Pilotes
1 Pro 63 Lamborghini Huracan GT3 Grasser Racing Team Engelhart-Bortolotti
2 Pro 2 Audi R8 LMS Audi Team WRT Stevens-Vanthoor
3 Pro 1 Audi R8 LMS Audi Team WRT Ribeiras-Mies
4 Pro 66 Audi R8 LMS Attempto Racing Schothorst-van der Linde
5 Pro 17 Audi R8 LMS Audi Team WRT Frijns-Leonard
7 Silver 85 Audi R8 LMS Audi Team WRT Magnus-Picarellio
12 Pro-Am 39 Ferrari 488 GT3 TP12-Kessel Racing Bhirombhakdi – Van Dam

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page