Très belle victoire de Daniel Ricciardo qui gagne à Shanghai devant Valtteri Bottas et Kimi Raikkönen. Hamilton a souffert tout au long de cette course et finit 4ème. Il peut se montrer satisfait puisqu'il reprend des points à Vettel qui ne finit que 8ème, victime d'une attaque un peu optimiste de Max Verstappen!

Ce Grand Prix de Chine a lieu dans des conditions climatiques légèrement plus chaudes que le reste du week-end ! Tant les pilotes Ferrari que les pilotes Mercedes s’élancent avec les pneus tendres. Stratégie différente pour le reste du top 10 qui eux ont opté pour les ultra tendres.

Très bon départ de Vettel et Bottas qui dépassent Raikonnen en bout de ligne droite. Max Verstappen prend un départ canon et se paie Hamilton et Raikkonen dès la fin du premier virage. Il est 3ème. Ricciardo reste lui en 6ème position devant les deux Renault de Hulkenberg et Sainz. Les deux Haas complètent le top 10. Alonso s’est hissé au 11ème rang alors que Vandoorne recule à la 16ème place. Stroll réalise la bonne opération en passant de la 18ème à la 12ème position.

Stoffel Vandoorne passe la Williams de Sirotkin au 5e tour alors que Grosjean laisse passer son coéquipier dès le 6e tour, les deux pilotes Haas étant sur une stratégie pneumatique différente.

Alonso est proche de Grosjean et lui met la pression dès le 9e tour. De son côté, Stoffel s’est rapproché de la Force India de Perez. En tête, les écarts restent stables même si les Mercedes semblent légèrement plus rapides.

Hartley est le premier à rentrer sa monoplace aux stands au 11e tour. Ocon l’imite dès le douzième tour. Ils chaussent tous les deux les pneus tendres. Pendant ce temps, on assiste à une belle passe d’armes entre Fernando Alonso et Romain Grosjean qui bataillent pour la 10ème place.

Sainz et Perez rentrent aux stands au 13e tour. L’Espagnol met les pneus medium, ce qui laisse penser qu’il compte aller jusqu’au bout du Grand Prix. Son coéquipier Hulkenberg adopte la même stratégie dès le tour suivant.

Au 15e tour, Vettel compte 3secondes et demi sur Bottas. On assiste à de nombreux dépassements, Ocon passe Ericsson alors que Sainz passe Gasly. Le pilote Renault passe Ericsson deux tours plus tard.

Grosjean passe par les stands au 17ème pour chausser les mediums. Verstappen et Ricciardo se suivent au pit stop le tour d’après. Stratégie à un arrêt plus que probable pour ces pilotes. Hamilton, qui ne parvient pas à passer Raikkonen, modifie sa stratégie et passe chausser les mediaims au 19ème tour. Il ressort juste devant Magnussen et Ricciardo. L’Australien va passer le Danois dans la foulée.

Bottas calque sa stratégie sur celle de son coéquipier et passe en pneus medium au 20e tour. Il ressort 3ème, devant Verstappen. De son côté, Vandoorne continue à se rapprocher de Stroll mais voit revenir Hulkenberg.

Le Leader, Sebastian Vettel, rentre au 21e tour mais se fait passer par Bottas en sortie des stands. La stratégie de Mercedes a fonctionné, le Finlandais a sorti le maximum de sa monoplace au bon moment.

Au 22e tour, Hulkenberg passe notre compatriote qui repasse 11ème. Il passe Stroll le tour suivant. Le moteur Renault est donc performant, ce qui laisse planer le doute sur la McLaren équipée du même moteur. Stofel rentre au 23ème tour.

Raikkonen reste en tête mais voit Bottas et Vettel se rapprocher. Max Verstappen est à près de 5 secondes du trio de tête.

Stoffel réussit à prendre le meilleur sur Stroll lorsque le Canadien ressort des stands. En tête, Bottas est revenu sur son compatriote finlandais. Raikkonen joue le jeu de son coéquipier en freinant le pilote Mercedes. Valtteri Bottas passe finalement la Ferrari mais a déjà le quadruple champion du monde dans ses échappements.

Kimi Raikkonen rentre au 28ème tour, les pneus à l’agonie et ressort 6ème derrière Ricciardo. Charles Leclerc nous gratifie d’une petite sortie dans le bac à graviers mais parvient à en extraire sa Sauber.

Alonso rentre au 30ème tour alors que les deux Toro Rosso s’accrochent au virage 14. Gasly se rate au freinage et vient percuter son coéquipier qui lui ferme la porte. Beaucoup de débris sur la piste qui pousse la direction de cours à sortir la safety car. Les deux RedBull rentrent aux stands pour chausser leur dernier train de pneus tendres. Ferrari et Mercedes laissent leurs monoplaces en piste. On assiste alors à de nombreuses rentrées aux stands dans le milieu de classement.

Pendant que l’on s’affaire à nettoyer la piste, les commissaires de course étudient l’incident entre les deux Toro Rosso. Gasly prendra dix secondes de pénalité peu après le restart.

Le restart a lieu au 35ème, Vettel étant pris en sandwich entre les Mercedes de Bottas et Hamilton mais les positions ne bougent pas. Alonso passe Grosjean. Vandoorne se fait passer par les deux Force India. Le pilote McLaren est vite mis sous pression par la Williams de Stroll.

Les RedBull semblent avoir fait le bon choix en rentrant mettre les pneus tendres. Ricciardo prend le meilleur sur la Ferrari de Raikkonnen en bout de ligne droite. Max Verstappen tente de passer Hamilton le tour suivant mais le Britannique ne lui laisse pas l’opportunité. Le pilote néerlandais sort de la piste et perd une place.

Ricciardo venge son coéquipier le tour suivant. Dépassement très propre de l’Australien qui se lance à l’attaque de Sebastian Vettel. De son côté, Max Verstappen est déjà revenu sur Lewis Hamilton et compte bien passer le pilote Mercedes. C’est chose faite au 42e tour. Il est 4ème.

On assiste à un véritable show des RedBull. Ricciardo passe Vettel au 43ème tour. Verstappen tente de passer Vettel mais est trop optimiste et percute le pilote Ferrari. Les deux partent en toupie. Hamilton en profite mais doit sortir de sa trajectoire et voit Raikkonen le passer. Vettel se fera même passer par Hulkenberg et se retrouve 7ème.

De son côté, Bottas est sous la pression de Ricciardo. Le Filandais va devoir se cracher dans les mains pour rester devant le pilote RedBull. Mais c’est peine perdue car l’Australien est au sommet de son art. Un dépassement incisif comme il en est le spécialiste l’amène en tête.

Au 46e tour, les commissaires infligent 10 secondes de pénalité à Max Verstappen. On est tous d’accord pour dire que le pilote Néerlandais a détruit la course du pilote Ferrari.

Cela n’entame pas la volonté de Verstappen qui prend le meilleur sur Hamilton au 48e tour. Pendant ce temps, Ricciardo aligne les meilleurs tours.

Hartley range sa Toro Rosso au garage à 3 tours de la fin. C’est l’abandon.

Alonso prend le meilleur sur Vettel au 55e tour. Vettel n’est pas content et le fait savoir à la radio.

Raikkonen ne parvient pas à prendre le meilleur sur Bottas et voit Verstappen dans ses rétroviseurs. Le Néerlandais a faim de dépassements.

Les positions resteront cependant inchangées. Ricciardo remporte un Grand Prix de Chine à rebondissements. Bottas et Raikkonen complète le podium. Verstappen prend la quatrième place mais doit encore être pénalisé. Hamilton finit 5ème devant Hulkenberg. Alonso réalise une très belle course avec une 7ème place devant Vettel. Sainz et Magnussen complètent le top 10. Déception pour Stoffel Vandoorne qui finit 13ème.