Seuls au monde ou presque, les deux ténors du WRC se livrent une bataille épique au sommet de la hiérarchie du Rallye de Sardaigne, à coups de coups d'éclat !

Il semblerait que vous utilisez un bloqueur de publicités.
Aidez-nous à faire évoluer le site en le désactivant. Merci pour votre aide !

Le duel est bel et bien lancé entre Sébastien Ogier – Ford Fiesta WRC – et Thierry Neuville – Hyundai i20 WRC – pour le plus grand plaisir des spectateurs et suiveurs du Championnat du Monde des Rallyes.

Ayant démarré la journée avec 18,9 d’avance sur le Belge, le Français n’en compte plus que  14 de moins après les trois spéciales de la matinée. De quoi relancer très sérieusement le suspense dans la course à la victoire. Si les deux hommes se neutralisaient dans les spéciales 10 et 11, l’un et l’autre gagnant un peu plus d’une seconde successivement. C’est donc l’ES 12 que le pilote Hyundai a fait la différence pour recoller au champion du Monde ne titre en lui reprenant 14,6 s d’un coup.

Il reste quatre spéciales à disputer aujourd’hui, qui devraient décider de l’issue d’un rallye haletant.

Derrière les deux hommes, les Toyota de Latvala et Lappi sont pointées respectivement à 41,1 et 48,1 secondes. Cinquième, Paddon est relégué à plus de 1 minute 10.