S'abonner
C’est la Toyota #8 qui démarrera de la première position demain. En tête depuis la première séance de qualifications, Kazuki Nakajima a encore amélioré son temps dans la troisième et dernière séance. Un premier pas vers la victoire?

Ce sera donc la TS050 Hybrid pilotée par Nakajima, Buemi et Alonso qui s’élancera en pole position ce samedi à 15 heures. La Toyota #8 sera accompagnée de la #7 sur la première ligne. En plaçant ses deux voitures en tête, Toyota espère aller au bout de sa conquête d’une première victoire dans la Sarthe. Il s’agira de la vingtième tentative de la marque nippone.

Depuis la première séance, Nakajima a trusté la première place. Hier, il s’est employé à accélérer le rythme et à dévoiler le rythme véritable de sa monture. Il boucle le tour en 3’15‘’377, soit six dixièmes du record établi l’an dernier par Kamui Kobayashi. Le pilote de la #7 n’a pas réussi à améliorer son chrono, restant à pile deux secondes de la voiture sœur.

Après les intouchables nippones, on retrouve la Rebellion-Gibson #1. Du côté de SMP, on avait délibérément choisi de ne se focaliser que sur la course ce jeudi et donc de ne pas tenter des runs de qualifications.

En LMP2, la chasse au chrono a également fait rage. L’Oreca-Gibson TDS de Perrodo/Vaxivière/Duval a pris la tête mais a vu son résultat annulé pour non-présentation au contrôle technique. C’est donc la voiture du team IDEC qui reprend la pole dans la catégorie.

Porsche est à la fête dans les catégories ‘inférieures’. Elle signe un doublé en GTE Pro. La #91 de Lietz/Bruni/Makowiecki, qui avait réalisé le meilleur mercredi soir, conserve son leadership devant la #92 de Christensen/Estre/Vanthoor alors que la Ford Team UK #66 de Mücke/Pla/Johnson monte sur la dernière marche du podium.

Porsche a également dominé la catégorie GTE Am où elle signe un triplé. La #88 de Cairoli/Al Qubaisi/Roda du team Dempsey-Proton sera en pole, grâce au temps réalisé par Matteo Cairoli durant la première séance du mercredi soir. La voiture du Gulf Racing pilotée par Wainwright/Barker/Davison s’élancera en seconde position, devant l’autre voiture du team Dempsey-Proton, la #77 de Campbell/Ried/Andlauer.