La nouvelle Aston Martin Vantage, à la peine depuis le début de la saison, a reçu un boost de turbo, ainsi qu'une augmentation de la taille de son résevoir. Ferrari a également été boostée légèrement.

Alors que les premiers changements de la « Balance of Performance » automatique du FIA WEC – celle des 24 heures du Mans est indépendante – ne devaient intervenir qu’à partir de la course de Fuji, le Comité Endurance de la FIA a décidé de la réinitialiser. Le règlement l’autorise en effet une fois par saison. Cette décision fait suite aux grandes difficultés rencontrées par Aston Martin avec sa nouvelle Vantage GTE.

L’anglaise gagne 0,06 de boost entre 4000 et 7200 tr/min, et la capacité de son réservoir grimpe de 5 litres pour atteindre 103. La puissance qu’a reçue la Ferrari 488 GTE EVO est anecdotique puisque le boost augmente de 0,01 de 4000 à 7000 tr/mn.

Pas de changement pour les trois autres GTE.