La rumeur sur un possible départ à la retraite de Kimi Raikkonen a enflé ce week-end lors du Grand Prix de France. Ferrari mettra-t-elle le Finlandais au placard pour offrir son baquet au jeune rookie Charles Leclerc ?

Kimi Raikkonen et Daniel Ricciardo sont les deux acteurs clés du mercato cette année en F1. Leur choix de quitter leur écurie serait synonyme d’un jeu de chaises musicales. Du côté de Ferrari on penserait sérieusement à promouvoir le jeune Leclerc qui fait des merveilles au volant de sa modeste Sauber depuis le début de la saison. Sera-t-il promu aux côtés de Sebastian Vettel en 2019 ?

Même si Iceman a réalisé un bon début de saison avec, malgré tout, quelques contre-performances, il semblerait qu’il n’ait plus la côte au sein de la Scuderia. Seul Vettel défendrait encore la présence de Raikkonen l’an prochain  à ses côtés.

Du côté de Sauber, on est parfaitement conscient des prestations de Leclerc et Frédéric Vasseur, son patron, temporise la rumeur. Il désire surtout que son pilote garde les pieds sur terre et continue à aider le team dans sa progression.

« Nous avons beaucoup de travail à faire avec l’équipe, avec les pilotes, Charles et Marcus, et le plus important est de rester concentré, et de ne pas commencer à trop réfléchir. »

De son côté, les rumeurs ne semblent pas avoir affecté le jeune monégasque. Qualifié en huitième position sur le circuit Paul Ricard, le pilote Sauber a finalement terminé dixième, place qui lui permet de ramener un point pour son équipe. Malgré cette bonne performance, le pilote de la Ferrari Driver Academy préfère laisser les choses venir.

« Ne pas y penser, c’est impossible, car depuis tout petit c’est un rêve de pouvoir un jour rouler pour Ferrari » a-t-il reconnu. « Mais moins j’y pense, mieux c’est. À ce moment-là de la saison, ça n’a aucun intérêt pour moi d’y penser plus que ça, et il faut que je reste concentré sur ma saison, comme on le fait depuis quelques courses, faire des bons résultats, et j’espère qu’ensuite ça suivra. »