Un Grand Prix fou remporté par Vettel qui a pris l'avantage dès le départ. On notera la sortie à deux reprises de la safety car qui a permis à Hamilton de remonter à la seconde place après avoir été accroché par Raikkonen au premier tour.

Hamilton s’élance en pole position pour la 76ème fois de sa carrière et vise la sixième victoire sur ses terres! Un point le sépare du leader du championnat, Sébastian Vettel.6363-+

Petite particularité ce week-end, Brendon Hartley et les deux pilotes Williams s’élanceront des stands, en raison des dégâts occasionnés à leur monoplace hier.

Très mauvais départ de Lewis Hamilton qui a déjà perdu deux places au premier virage et se fait accrocher par Raikkonen au virage suivant. Le Britannique se retrouve en bout de peloton et va se cracher dans les mains pour reprendre des places. Perez part également en tête à queue également alors que les deux pilotes Haas perdent de précieuses places lors d’une explication musclée au départ. Encore de gros points perdus pour l’écurie.

De son côté, Hartley est toujours dans les stands. Très mauvais week-end pour le Néo-Zélandais qui abandonne avant même d’avoir commencé.

Après 6 tours, Hamilton est déjà aux portes du top 10 alors que Raikkonen reçoit une pénalité de 10 secondes pour avoir causé une collision au 1er tour. Le Finalandais se plaint de dégâts à l’avant-gauche de sa voiture.

Au 12ème tour, Vettel gère sa course en tête à un peu plus de 6 secondes de Bottas. Hamilton est déjà revenu en 6e position mais va gagner une place suite au passage aux stands de Raikkonen qui vient purger sa pénalité.

Au 18ème tour, Verstapopen rentre aux stands et chausse les medium, suivi de Ricciardo au tour suivant. Raikkonen, de son côté, aligne les tours qualifs pour rattraper son retard.

Charles Leclerc range sa monoplace sur le côté de la piste juste après son arrêt aux stands. Il semblerait qu’une roue ait été mal fixée.

Vettel rentre au 21ème tour et ressort entre les deux Mercedes. Bottas, alors leader, rentre à son tour. Un arrêt sans soucis pour le Finlandais qui repart avec les pneus medium.

Hamilton rentre au 25ème tour et ressort en 6ème position. Grosjean l’imite deux tours plus tard mais perd sept places lors de son arrêt. Le Français pourra nourrir des regrets sur son départ manqué.

Ricciardo repasse aux stands pour un second arrêt. La dégradation de la spécification medium semble être fort importante. L’Australien repart en soft.

Très grosse sortie de Marcus Ericsson qui vient taper le mur. Un accident similaire à celui de Romain Grosjean, son DRS restant ouvert. Heureusement le pilote sort indemme de cet incident. La safety car sort pour permettre aux commissaires d’évacuer la voiture. On assiste à une salse de rentrée aux stands. Seules les Mercedes restent piste. Vettel se retrouve pris en sandwich par Bottas et Hamilton.

Le restart est donné au 38ème tour. On assiste à un très beau duel entre Raikkonen et Verstappen qui s’échangent leur place. Au même moment, Sainz et Grosjean s’accrochent et filent dans le mur. Les deux pilotes doivent abandonner. La safety car remonte en piste.

La course reprend au 42ème tour. Vettel ne tarde pas à attaquer Bottas mais le Finlandais résiste. Les medium des deux Mercedes semblent avoir du mal à reprendre en température. Au 43ème tour, Raikkonen prend l’avantage sur Verstappen.

Bottas offre une résistance héroïque aux attaques de Sebastian Vettel. De son côté, Hamilton doit résister aux assauts de l’autre pilote Ferrari. Les quatre premiers se tiennent en un mouchoir de poche.

Verstappen part à la faute au 47ème tour et doit abandonner un peu plus loin. En tête, Vettel porte une attaque incisive sur Bottas et le passe. Hamilton l’imitera au tour suivant. Bottas souffre avec ses pneus et voit encore Raikkonen lui passer devant.

Vettel franchit la ligne d’arrivée devant Hamilton et Raikkonen ! Un Grand Prix animé comme on les aime !