Sebastian Vettel s’élancera de la première place ce dimanche pour son Grand Prix à domicile. C’est la 55ème pole de sa carrière ! Le pilote Ferrari devance Valtteri Bottas et son coéquipier, Kimi Raikkönen. L’Allemand a vu sa tâche facilitée par l’abandon de deux prétendants à la pole dès la Q2, Hamilton et Ricciardo.

Le gros perdant de cette séance de qualifications est Lewis Hamilton. Le pilote Mercedes a rencontré un souci hydraulique en fin de Q1, peut-être provoqué par son passage hors-piste même si Hamilton affirme que ce souci était présent avant. Il a dû immobilisé sa monoplace en bord de piste peu après, sa boite étant calée sur le quatrième rapport. Il s’élancera en quatorzième position. C’est un nouveau coup dur pour le Britannique qui était aux avant-postes depuis le début du week-end mais cela augure du bon spectacle comme à Silverstone !

Du côté de RedBull, Max Verstappen n’a pas réussi à faire mieux que la quatrième position. La monoplace de Milton Keynes semble toujours en retrait en terme de performances pures. Néanmoins, le Néerlandais a un beau coup à jouer demain. Son coéquipier, Ricciardo, savait déjà qu’il démarrerait en fond de grille et n’a donc pas été plus loin que la Q2.

Magnussen et Grosjean sont bien placés en cinquième et sixième position. Du côté de Haas, on peut être sûr que des consignes vont être passées pour éviter l’accrochage au départ. Il y a de gros points à prendre pour l’écurie américaine. Renaut est à l’affût en plaçant Hulkenberg et Sainz juste après. Leclerc est devenu coutumier de la Q3 et réalise le neuvième temps juste devant Pérez qui complète le top 10.

Il faut noter que tous les pilotes du top 10 s’élanceront avec la même spécification de gommes, à savoir les ultra-tendres.

Fortune diverse pour McLaren avec Alonso qui arrive à placer sa monoplace en onzième place alors que Stoffel Vandoorne ferme la marche. Notre compatriote a évoqué un souci de boîte de vitesse à la radio. Il s’élancera en 19ème position dû à la pénalité de Ricciardo.

Williams retrouve des couleurs avec Sirotkin qui s’élancera juste derrière Alonso. Il devance Ericsson, auteur d’un tête-à-queue dans le stadium. Vu la quantité de graviers ramenés sur la piste par le Suédois, la direction de course à sortir le drapeau rouge pour la nettoyer.

Mauvaise session pour Ocon qui n’a pas franchi le cap de la Q1. Ils devançent les deux Toro Rosso de Gasly et Hartley. Stroll semble perdu et ne peut mieux faire mieux que 19ème.