L’écurie a été placée en redressement judiciaire ce vendredi après une audience qui s'est déroulée à la Haute Cour de justice de Londres. Au centre des discussions ces derniers jours, les problèmes financiers de l’écurie pourraient accélérer sa mise en vente.

C’est Bob Fernley, team manager adjoint de Force India qui a confirmé l’information hier soir.

« Un administration a été désigné par la court pour Force India » a-t-il déclaré à nos confrères de l’agence Reuters.

L’administrateur désigné aura la difficile mission de trouver des liquidités, via un repreneur le cas échéant, afin d’éponger les dettes de l’écurie. Cette mise sous tutelle aurait été initiée par Julian Jakobi, le manager de Force India,  Mercedes, le motoriste de Force India, et BWT, l’un des principaux sponsors de l’équipe.

La suite logique serait donc la vente de l’écurie par Vijay Mallya. Le patron indien, toujours en proie à des ennuis judiciaires, a toujours indiqué être ouvert à une offre raisonnable.

Otmar Szafnauer, le responsable des opérations de Force India, ne semble pas inquiet et sait qu’une solution devrait être trouvée rapidement.

 « Je pense que la solution existe. Ce n’est pas à moi de la trouver, c’est aux actionnaires de le faire, je sais qu’ils travaillent durs et d’ici une semaine ou deux, ils la trouveront. »

« Je sais que des discussions sont en cours. Mais ce sera très rapide. »

Les rumeurs sur le futur repreneur vont bon train. Un nom qui revient souvent au premier plan est L Lawrence Stroll. Le milliardaire, dont le fils Lance roule pour Williams, pourrait investir dans l’équipe.

Ce remaniement financier pourrait entraîner une valse des pilotes. Les deux pilotes actuels pourraient quitter l’équipe. Haas pourrait recruter Sergio Perez, dont les actionnaires correspondent parfaitement au marché visé par la firme américaine. De l’autre côté, esteban Ocon est annoncé avec insistance chez Renault. Mercedes ayant visiblement donné son feu vert pour cette transaction.

Alors qui pour les bacquets Force India ? Si l’arrivée de Lawrence Stroll se confirme, son fils Lance pourrait alors rejoindre l’équipe. L’identité du second pilote est encore inconnue. Stoffel Vandoorne serait disponible. Le belge pourrait en effet être mis de côté par l’arrivée de Carlos Sainz chez McLaren, lui-même mis dehors de Renault par Ocon.