Alors que l'on s'approchait de la mi-course, le drapeau rouge a été brandi après la sortie de piste de la Lamborghini #666 et la Bentley #31 en haut du raidillon. Une interruption de plus d'une heure! Au restart, la BMW #34 est en tête devant les Mercedes #4 et #88.

L’Aston Martin #62 du R-Motorsport a été rentrée dans son box pour effectuer – déjà – un changement des plaquettes freins. Surprenant aussi tôt dans la course, surtout qu’elles n’ont pas profité de leur arrêt technique de 5 minutes obligatoire entre la 12ème et la 15ème heure, mais une sensation bizarre dans la pédale de frein les y a convaincu.

Nouveau coup de théâtre dans les favoris, avec une très grosse sortie de piste de la Lexus #114 du Emil Frey Lexus Racing au niveau du Raidillon. C’est Stéphane Ortelli qui était au volant. La voiture a pris feu mais celui-ci a été vite maîtrisé.

Le cap symbolique des 200 tours a donc été franchi sous régime de Full Course Yellow.

Après le restart de la Safety Car (qui suit d’office tout FCY d’une certaine longueur), le top 11 se tient toujours en 30 secondes! Raffaele Marciello a effectué un tête-à-queue à la Source avec la Mercedes #88. Le quatrième au général a pu reprendre la piste sans problème.

Marcus Winkelhock au volant de l’Audi #25 a pris l’avantage sur Alex Buncombe et la Nissan #23. Nicki Thiim a essayé de faire de même, se mettant côte à côte avec la nippone dans la descente vers le Raidillon. Il n’a cependant pas pu imposer son Aston Martin #76.

Bernhard n’a pu résister à l’attaque de Rast et l’Audi #2. Cependant, le pilote de la marque aux Anneaux a allègrement dépassé la limite de la piste au sommet du Raidillon, empêchant la Porsche #117 de contre-attaquer. Les Porsche semblent avoir un rythme légèrement inférieur aux autres voitures depuis quelques heures…

L’Audi #1 a déjà repris énormément de places depuis son Stop&Go du début d’épreuve, et se trouve en 15ème positions à 14h30 de la fin d’épreuve. Relais compliqué pour l’Audi #29 de Jeffrey Schmidt, qui tournent dans des temps assez lents. Celle-ci s’est faite doubler sans opposer de résistance par la BMW #34 de Eng.

Coup de théâtre pour la Porsche #911 du Manthey Racing: la GT « Grello » a été rentrée dans son box pour une intervention imprévue. La voiture rencontre des soucis d’alternateur.

La BMW #99 est allée percuter l’arrière de la Porsche #117 en sortie de la Source. Heureusement, sans conséquence…La BMW prend l’avantage le tour suivant.

La Porsche #911 était repartie mais repasse à nouveau par les stands.

La direction de course neutralise à nouveau la course avec un FCY. La Lamborghini #666 a percuté le mur à la sortie du virage des combes. Pendant ce temps, la Lamborghini #67, en tête du groupe national, est aux stands pour une intervention technique.

Après un regroupement sous safety car, la course est relancée pour seulement quelques tours. En effet, la procédure FCY est réinstaurée suite à la sortie de la Lamborghini #666 et la Bentley #31 en haut du raidillon. La première voiture avait pu repartir en piste après avoir provoqué la dernière neutralisation.

La direction de course prend finalement la décision de faire rentrer toutes les voitures en conditions de parc fermé. Les voitures sont parquées devant leur stand sans possibilités d’intervention technique. Pendant ce temps, les commissaires s’efforcent de nettoyer la piste.

Les voitures reprennent la piste, sous safety car, après plus d’une heure d’interruption. La relance de la course est un processus complexe à mettre en place.

A la mi-course, c’est la BMW #34 qui mène devant le duo des Mercedes #4 et #88.