Après 18 heures de course, la BMW #99 continue à faire la course en tête devant la Mercedes #4 qui a pris l'avantage sur l'Audi #25. La Porsche #117 perd tout espoir de bien figurer au classement final suite à un triple incident qui a entraîné de gros dégâts sur les trois voitures impliquées!

Pas de soucis à la relance pour la BMW #99 en tête de la course. Derrière c’est un peu plus agité mais aucun incident à déplorer.

A huit heures de l’arrivée, on retrouve cinq marques aux six premières places – à savoir BMW, Audi, Mercedes, Porsche et Bentley-. Le dernier tiers de la course promet donc d’être disputé !

Une heure de course sans réel fait marquant. La BMW #99 confirme sa bonne forme et compte près de 10 secondes sur sa poursuivante, l’Audi #25. La Porsche #117 suit difficilement le rythme et se fait passer par deux fois pour se retrouver septième.

En catégorie AM, la voiture de tête, la Lamborghini #77 écope de 10 secondes de pénalités pour non respect des limites de la piste. Ceci ne devrait avoir d’influence au regard de son avance sur l’autre Lamborghini #9.

A sept heures de l’arrivée, la BMW #34 met la pression sur la Bentley #7. Lutte roue dans roue pour la 6ème place. La BMW prendra l’avantage quelques tours plus tard. Dans leur lutte, les deux voitures dépassent la Mercedes #88 qui occupait la 4ème place.

Triple incident dans le secteur 3 entre l’Audi #11, la Porsche #117 et la Bentley #8.  A l’origine, un contact entre l’Audi et la Porsche, entraînant un tête-à-queue de la #111. Surpris, le pilote de la Bentley a pris l’arrière de la Porsche pour se réceptionner sur l’Audi. Les trois voitures ont réussi à regagner les stands malgré des gros dégâts. Un Full Course Yellow est instauré par la direction de course.

La grande perdante de cet incident est la Porsche, qui voit s’envoler la tête de la course. A l’inverse le FCY a profité à la Mercedes #4 qui en a profité pour passer l’Audi #25 et prendre la deuxième place.

 

A un peu plus de six heures de course, un FCY est décrété pour permettre aux commissaires de retirer les débris déposés par les concurrents. Une neutralisation de courte durée puisqu’elle n’a pas durée plus de 5 minutes.

La Bentley #8 peut reprendre la piste après son accrochage, au contraire de la Porsche #117 qui doit abandonner. Joie de courte durée chez Bentley M-Sport car la #8 s’est immobilisée au pied du raidillon.  La voiture, poussée sur le côté, ne semble pas vouloir redémarrer.

Mauvaise passe pour Porsche puisque la #911 rentre également au stand avec des dégâts.

A six heures de la fin, on assiste à un beau duel entre les sept voitures de tête!